Ecoutez Radio Sputnik
    Youtube logo

    Pour lutter contre les vidéos conspirationnistes, YouTube fait appel à… Wikipédia

    CC BY-SA 2.0 / Rego Korosi
    International
    URL courte
    Mike Beuve
    6322

    Pour lutter contre les vidéos conspirationnistes et les fausses informations, YouTube semble avoir trouvé la parade: Wikipédia. La plateforme vidéo a décidé de mettre sous les vidéos complotistes qu’elle héberge un encart Wikipédia permettant aux internautes de disposer de sources a priori neutres. Fausse bonne idée?

    YouTube et Wikipédia meilleurs alliés contre les vidéos conspirationnistes? C'est l'un des axes retenus par la célèbre plateforme. En effet, de nombreuses vidéos conspirationnistes circulent et trouvent un écho particulièrement favorable. En témoigne, la dernière théorie du complot, après la tuerie de Parkland (Floride) sur «les acteurs de crise». Certains complotistes expliquaient ainsi que des acteurs seraient payés pour témoigner et manipuler l'opinion après un drame. Des polémiques qui entachent l'image de YouTube et son attrait commercial. Des annonceurs ont d'ailleurs déjà retiré leur publicité sur la plateforme.

    L'une des raisons pour laquelle YouTube s'attaque au problème? Lors d'une conférence dans le cadre du festival South by Southwest (SXSW), Susan Wojcicki, PDG de YouTube a annoncé vouloir utiliser les informations de Wikipédia pour contrer ces vidéos complotistes, mais uniquement celles «qui font l'objet de discussions actives sur YouTube». En effet, lorsque «des vidéos porteront sur une théorie du complot, nous afficherons, à côté de la vidéo, des informations issues de Wikipédia au sujet de cet événement» résume la PDG.

    Un partenariat dont l'encyclopédie en ligne ne semblait pas être informée, comme l'a déclaré la Fondation Wikimedia dans un communiqué. «Nous sommes toujours heureux de voir que les gens, les entreprises et les organisations reconnaissent la valeur de Wikipédia comme une référence de la connaissance libre. Dans ce cas, ni Wikipédia ni la Fondation Wikimedia ne font partie d'un partenariat formel avec YouTube. Nous n'avons pas reçu aucune information sur cette annonce.»

    Pourtant, malgré la communauté active et les systèmes internes qui limitent la diffusion de fausses informations sur ces pages, Wikipédia n'est pour autant pas infaillible. On pourrait rappeler l'histoire de ce joueur de foot qui avait créé une fausse page à son nom, gonflant au passage ses statistiques afin d'être recruté, Tony Blair qui était devenu dans son adolescence un admirateur d'Hitler avec des posters à son effigie accrochés aux murs de sa chambre, George W. Bush le pire Président de l'histoire, Bill Gates le diable, le chanteur Robbie Williams un mangeur de hamsters ou encore les différentes annonces de prétendues morts de pop stars.

    Ne serait-il donc pas plus simple pour YouTube de mieux modérer ses contenus? L'hypothèse est inconcevable pour Susan Wojcicki comme le rapportait Le Monde: «nous ne sommes pas un média, nous n'avons pas à dire si telle information est vraie ou fausse». Néanmoins, elle concède que si certaines vidéos posent problème, elles ne seront ni bannies ni mises en avant. «Nous en avons beaucoup discuté et nous en sommes venus pour l'instant à décider que nous laissons ce type de contenus hébergé sur la plateforme, mais que nous ne le promouvons pas, en désactivant les commentaires ou la monétisation» a déclaré la PDG.

    Les vidéos conspirationnistes et les fausses informations ont donc pour l'instant un avenir radieux sur la plateforme à défaut d'être rémunératrices pour leurs auteurs.

    Lire aussi:

    Wikipédia fait appel à la Cour constitutionnelle après le blocage en Turquie
    Ankara dit «non» à la demande de lever le blocage de Wikipédia
    Les autorités turques expliquent leur décision de bloquer Wikipédia
    Tags:
    Wikipedia, YouTube
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik