Ecoutez Radio Sputnik
    Afrine

    Frappe turque contre un hôpital à Afrine: l'état-major dément

    © REUTERS / Mahmoud Hebbo
    International
    URL courte
    Opération turque «Rameau d’olivier» contre les Kurdes à Afrine (114)
    17326

    Un raid turc contre un hôpital à Afrine a fait de multiples morts et blessés, a déclaré à Sputnik un employé de l'hôpital. Pourtant, l'état-major turc a démenti toute information à ce propos.

    L'état-major turc a rejeté les informations sur une récente frappe de ses forces aériennes contre un hôpital, situé dans la ville syrienne d'Afrine, qui aurait fait de nombreuses victimes, comme l'a appris Sputnik d'une source au sein du personnel.

    «Au moins 11 personnes ont été tuées et des dizaines d'autres ont été blessées dans le raid turc contre un hôpital à Afrine. La frappe a infligé des dégâts considérables au bâtiment», a affirmé un employé.

    À cause de la frappe, le personnel de l'hôpital ne pouvait pas dispenser l'aide nécessaire aux habitants civils blessés, a poursuivi la source. L'agence syrienne Sana a pour sa part évoqué 16 morts dans le raid.

    L'armée turque mène depuis le 20 janvier l'opération Rameau d'olivier contre les Kurdes à Afrine, dans le nord de la Syrie, la région contrôlée par les Unités de protection du peuple (YPG). Des unités de l'Armée syrienne libre (ASL) prennent également part à l'opération.

    Damas a condamné l'intervention turque dans le canton d'Afrine, notant que ce territoire était une partie intégrante de la Syrie. Moscou a appelé toutes les parties à la retenue et au respect de l'intégrité territoriale de la Syrie.

    Dossier:
    Opération turque «Rameau d’olivier» contre les Kurdes à Afrine (114)

    Lire aussi:

    La Turquie établit un contrôle total sur la région d’Afrine, annonce l'état-major turc
    L'opposition syrienne aurait pris le contrôle de la ville d'Afrine
    L'armée turque a encerclé Afrine, affirme l'état-major
    Tags:
    personnel, démenti, blessés, hôpital, frappe aérienne, aviation, victimes, Afrine (Syrie), Turquie, Syrie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik