International
URL courte
5118
S'abonner

Les radicaux de la Ghouta orientale se sont ralliés sous le drapeau du Front al-Nosra*, a annoncé le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov.

Les groupes armés opérant dans la Ghouta orientale avec le Front al-Nosra* en tête ont créé un commandement unifié, a fait savoir le chef de la diplomatie russe. Dans le même temps, il y a des raisons d'espérer que des organisations telles que Faylaq al-Rahmane* et Ahrar al-Sham* finiront par se séparer du Front al-Nosra*.

«Ce processus a depuis longtemps traîné en longueur, mais aujourd'hui il y a lieu d'espérer que ces groupes se distancient du Front al-Nosra*», a indiqué M.Lavrov dans un entretien accordé aux médias kazakhs.

Il a déploré le fait que la zone de désescalade établie dans la Ghouta orientale était actuellement sous le contrôle des radicaux.

M.Lavrov a également souligné que ladite zone de désescalade ne fonctionnerait qu'à condition que les extrémistes armés cessent de pilonner Damas. Le ministre a rappelé que plusieurs attaques avaient visé l'ambassade et la représentation commerciale russes.

*Organisations interdites en Russie

Lire aussi:

L’incident avec la marine russe près de la Crimée filmé depuis le destroyer britannique – vidéo
Tensions navales au large de la Crimée: à quoi jouent les Britanniques?
Au Québec, les mesures sanitaires poussent des expats français à partir, «mais surtout pas en France!»
Moscou met en garde l’Otan contre des conséquences «imprévisibles» après l’incident avec la Royal Navy
Tags:
zone de désescalade, crise syrienne, terrorisme, Front al-Nosra, Sergueï Lavrov, Ghouta orientale, Syrie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook