International
URL courte
8280
S'abonner

La situation humanitaire dans la Ghouta orientale en Syrie a radicalement changé, ce qui a permis de faire sortir 44.600 civils depuis le début de la mise en place du couloir humanitaire. Rien que pour ce samedi, 26.610 personnes ont réussi à quitter cette banlieue est de Damas.

Le chef du Commandement opérationnel principal de l'état-major russe, le général Sergueï Roudskoï, a commenté la situation humanitaire dans la Ghouta orientale en Syrie, qui a changé ce samedi, permettant ainsi aux civils de quitter cette banlieue de Damas.

«Aujourd'hui, on peut constater que la situation dans la Ghouta orientale a radicalement changé. À l'heure actuelle, vous êtes témoins d'une opération humanitaire unique par son ampleur. Rien qu'aujourd'hui, 26.610 civils sont passés par le couloir humanitaire tandis que 44.639 personnes au total ont été évacuées», a-t-il annoncé aux journalistes.

La situation humanitaire dans la Ghouta orientale s'est aggravée ces dernières semaines. La résolution 2401 adoptée par l'Onu exige que les parties en conflit cessent les affrontements et assurent une trêve humanitaire d'au moins 30 jours sur l'ensemble du territoire syrien, mais les extrémistes continuent leurs pilonnages, a récemment témoigné le Centre russe pour la réconciliation.

Vendredi, Vladimir Zolotoukhine, porte-parole du Centre, a également assuré que tout le nécessaire serait fait pour garantir la sécurité des civils de la Ghouta orientale.

Au total, plus de 40.000 civils ont utilisé vendredi les couloirs ouverts par l'armée syrienne pour sortir de la Ghouta orientale près de Damas, a fait savoir le vendredi 16 mars l'ambassadeur syrien à l'Onu, Bachar Jaafari.

Lire aussi:

Un «confinement très serré» fait partie des scénarios envisagés, selon le gouvernement
Le professeur Raoult s’en prend au gouvernement et au Conseil de l’Ordre des médecins
La mère de Yuriy accusée d'exploitation de femmes de ménage ukrainiennes, selon Libération
Troisième confinement: «La France est le pays des révolutions» et «on est à la limite», lance Philippot
Tags:
couloir humanitaire, civils, évacuation, Vladimir Zolotoukhine, Sergueï Roudskoï, Ghouta orientale, Syrie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook