Ecoutez Radio Sputnik
    Pyongyang

    Pyongyang s'attaque à Tokyo pour ses appels aux sanctions

    © Sputnik . Ilya Pitalev
    International
    URL courte
    5391

    Pour Pyongyang, le Japon est «exaspéré» par les dernières évolutions de la situation autour de la péninsule coréenne et s'applique à empêcher ce processus.

    Les appels de Tokyo à exercer de nouvelles pressions sur Pyongyang par voie de sanctions n'influeront pas sur l'évolution de la situation dans la région, a annoncé samedi l'Agence centrale de presse nord-coréenne (KCNA).

    La veille, le premier ministre japonais Shinzo Abe et le Président sud-coréen Moon Jae-in se sont entretenus au téléphone notamment sur le dossier nord-coréen. Le chef du gouvernement nippon a réaffirmé l'attachement de Tokyo à la nécessité d'exercer «un maximum de pressions» sur Pyongyang.

    «Les réactionnaires japonais, exaspérés par les dernières évolutions de la situation, s'appliquent vigoureusement à attiser les pressions sur la République populaire démocratique de Corée», a réagi KCNA.

    Ces déclarations surviennent à l'approche de la rencontre entre le chef d'État sud-coréen et le leader du pays communiste Kim Jong-un programmée pour début avril à Panmunjeom, dans la zone démilitarisée qui divise la péninsule coréenne.

    L'accord sur la tenue d'un sommet intercoréen a été atteint lors de la visite d'une délégation gouvernementale sud-coréenne à Pyongyang les 5 et 6 mars dernier.

    Lire aussi:

    La Corée du Nord se dit prête à négocier avec les États-Unis
    Des détails révélés sur les pourparlers intercoréens à Séoul
    Le missile testé dimanche en Corée du Nord pourrait contenir une ogive nucléaire
    Tags:
    crise coréenne, diplomatie, sanctions, Moon Jae-in, Shinzo Abe, Japon, Corée du Nord
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik