International
URL courte
4222
S'abonner

Les extrémistes qui contrôlent la Ghouta orientale ne permettent pas aux résidents locaux d'avoir accès à l'aide humanitaire, a fait savoir le porte-parole du ministère russe de la Défense.

Des centaines de civils ayant fui la Ghouta orientale ont révélé le sort de l'aide humanitaire envoyée dans la région par des organisations internationales. D'après eux, toutes les cargaisons étaient stockées chez les radicaux, alors que les habitants locaux n'en recevaient rien, a déclaré le porte-parole du ministère russe de la Défense Igor Konachenkov.

«Nous avons obtenu des centaines de témoignages de civils ayant quitté la Ghouta orientale […]. Ils racontent ce qui s'est produit avec l'aide humanitaire fournie notamment par les organisations internationales. Tout était conservé chez les extrémistes, et les civils n'y avaient aucun accès», a affirmé le porte-parole.

«Pour un morceau de pain, les radicaux contraignaient les résidents locaux à rejoindre leurs rangs pour mener des combats contre les forces gouvernementales», a souligné M.Konachenkov.

Selon les données de l'état-major interarmées russe, plus de 44.000 civils ont quitté la Ghouta orientale depuis l'ouverture du couloir humanitaire par l'armée syrienne qui assiège la banlieue tenue par divers groupes radiaux.

Lire aussi:

Navalny: le chevalier blanc des Occidentaux rattrapé par ses propos xénophobes
La Défense russe réagit aux propos du Premier ministre arménien sur les Iskander
Ces départements français sous «surveillance renforcée»
Les caméras du domicile de Gérard Depardieu, mis en examen pour viols, montrent une rencontre avec une jeune actrice
Tags:
aide humanitaire, radicaux, Igor Konachenkov, Syrie, Ghouta orientale
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook