Ecoutez Radio Sputnik
    Logo de Rossiya-24

    Une journaliste russe expulsée d’Ukraine «sous un prétexte fallacieux»

    © Sputnik . Vladimir Sergeyev
    International
    URL courte
    6216

    Kiev a expulsé d’Ukraine une journaliste russe et lui a interdit l’accès à son territoire pendant trois ans pour soupçon de préparer des quatre «reportages de provocation» qui fausseraient l’image de l’Ukraine et nuiraient à son prestige international.

    La journaliste de la chaîne de télévision russe Rossiya-24 Natalia Gontcharova a été expulsée d'Ukraine «sous un prétexte fallacieux», a déclaré dimanche le représentant permanent de la Russie auprès de l'OSCE Alexandre Loukachevitch.

    Il a appelé le responsable de l'OSCE pour la liberté de la presse à «réagir à ce fait scandaleux».

    Les autorités ukrainiennes ont interdit à la journaliste l'accès au territoire ukrainien pour trois ans.

    Selon les explications disponibles sur le site du Service de sécurité ukrainien, l'expulsion est due à la prétendue préparation de quatre «reportages de provocation» qui fausseraient l'image de l'Ukraine et nuiraient à son prestige international.

    «Les autorités ukrainiennes continuent d'étouffer la liberté de la parole en Ukraine», a déclaré M.Loukachevitch cité dans un communiqué du ministère russe des Affaires étrangères.

    En janvier dernier, l'Ukraine avait interdit au journaliste russe Oleg Pakchine, correspondant de l'entreprise de radio et de télévision nationale VGTRK, l'entrée sur son territoire.

    Lire aussi:

    Le service de sécurité d'Ukraine fait irruption dans l’agence russe RIA Novosti à Kiev
    Moscou réagit à l'irruption des forces de sécurité ukrainiennes dans l'agence russe à Kiev
    L’Ukraine refuse l’entrée à un journaliste russe, Moscou appelle l’OSCE à réagir
    Tags:
    journalisme, expulsions, censure, OSCE, Alexandre Loukachevitch, Ukraine, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik