Ecoutez Radio Sputnik
    Frontière entre Israël et la Bande de Gaza

    Israël: un employé de la diplomatie française inculpé pour trafic d'armes

    © REUTERS / Amir Cohen
    International
    URL courte
    627

    La police israélienne a inculpé un employé français du consulat de France à Jérusalem pour trafic d’armes. L’homme est soupçonné d’avoir convoyé des armes de la bande de Gaza jusqu’en Cisjordanie, a annoncé lundi l'agence de sécurité intérieure israélienne.

    Un agent consulaire français a été inculpé lundi par la justice israélienne pour avoir participé à un trafic d'armes dans les Territoires palestiniens en se servant des privilèges associés aux activités diplomatiques.

    Selon l'agence de sécurité intérieure israélienne, l'homme, identifié comme Romain Franck, 23 ans, faisait partie d'un réseau de contrebande palestinien et utilisait un véhicule consulaire, qui est actuellement soumis à des contrôles de sécurité, pour transporter les armes à travers la frontière sécurisée avec la Bande de Gaza.

    L'homme aurait transféré 70 armes de feu et deux fusils d'assaut à cinq reprises au cours des derniers mois. Il aurait déclaré avoir reçu les armes d'un homme de Gaza employé par le centre culturel français et les avoir apportés en Cisjordanie où elles auraient ensuite été vendues à des marchands d'armes.

    Le jeune contractuel pour le consulat général français à Jérusalem est accusé par Israël de s'être servi des privilèges associés aux activités diplomatiques pour faire sortir des dizaines d'armes de la bande de Gaza pour les transporter en Cisjordanie, ont précisé les autorités israéliennes.

    L'agence a indiqué que les autorités françaises étaient tenues au courant de l'évolution de l'enquête.

    Lire aussi:

    Un Français employé par le consulat de France à Jérusalem soupçonné de trafic d’armes
    Plus de 300 Palestiniens blessés dans les heurts à Gaza, Jérusalem et en Cisjordanie
    Un Palestinien de 20 ans décède après des heurts avec les forces israéliennes
    Tags:
    trafic d'armes, France, Cisjordanie, Israël, Bande de Gaza, Gaza
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik