International
URL courte
5311
S'abonner

La division de la Syrie sera un drame pour toute la région, a affirmé l'envoyé spécial des Nations unies pour la Syrie, Staffan de Mistura, en prenant lundi la parole à l'Institut de hautes études internationales et du développement.

Staffan de Mistura, envoyé spécial des Nations unies pour la Syrie, a affirmé qu'une division à long terme de la Syrie, observée aujourd'hui dans différentes parties du pays, serait une catastrophe non seulement pour la Syrie, mais également pour l'ensemble de la région.

Il a rappelé une nouvelle fois qu'il n'existait pas de solution militaire à la crise syrienne. Sans gestion basée sur une nouvelle constitution, sur des élections présidentielles et législatives, il n'y aura pas de stabilité, a-t-il souligné à l'Institut de hautes études internationales et du développement.

Sans un processus politique inclusif, sans la participation de la majorité sunnite, Daech* reviendra sous un nouveau nom. C'est ce qui a été observé en Irak et en Afghanistan, a fait remarquer Staffan de Mistura pour conclure.

*Organisation interdite en Russie

 

 

Lire aussi:

Un important incendie suivi de déflagrations dans le centre de Moscou - vidéos
L'Armée nationale libyenne d'Haftar proclame zone militaire la frontière entre la Libye et l'Algérie
Le Drian assure sans plaisanter envisager une frappe nucléaire russe sur l’Europe
«On aurait dit une guerre civile»: des fêtards en Bretagne reviennent sur la nuit d’affrontements avec la gendarmerie
Tags:
crise syrienne, catastrophe, division, Daech, Staffan de Mistura, Afghanistan, Irak, Syrie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook