Ecoutez Radio Sputnik
    des missiles balistiques nord-coréens

    Renseignement allemand: des missiles nord-coréens sont capables de frapper l’Europe

    © Sputnik . Ilya Pitalev
    International
    URL courte
    32363

    Pyongyang peut effectuer une frappe de missile sur l’Allemagne et l’Europe centrale, a indiqué Ole Diehl, vice-président du Service fédéral de renseignement (BND), lors d’une rencontre à huis clos avec des députés allemands, selon le journal Bild am Sonntag.

    Lors d'une réunion qui s'est tenue à huis clos, le vice-président du Service allemand fédéral de renseignement (BND), Ole Diehl, a annoncé à des députés allemands que des missiles nord-coréens étaient capables d'atteindre l'Europe centrale et l'Allemagne, affirme le Bild am Sonntag.

    Selon le BND, les négociations entre Pyongyang et Séoul lancées dimanche à Helsinki étaient un signal positif.

    L'agence finnoise STT a annoncé dimanche qu'une rencontre entre des diplomates nord-coréens et sud-coréens et l'ex-ambassadrice américaine à Séoul, Kathleen Stephens, aurait lieu à l'ambassade japonaise à Helsinki.

    Lundi, le ministre finnois des Affaires étrangères a confirmé que les négociations entre les deux Corées avaient lieu dans la capitale de la Finlande.

    Auparavant, lors de sa visite aux États-Unis, Chung Eui-yong, haut conseiller à la sécurité du Président sud-coréen, avait fait savoir que Kim Jong-un était prêt à s'entretenir avec le chef d'État américain au plus vite. De son côté, le locataire de la Maison-Blanche avait accepté cette proposition.

    La Corée du Sud et la Corée du Nord se sont accordées sur la tenue d'un sommet commun à la fin du mois d'avril, a annoncé le 6 mars le chef du Bureau de la sécurité nationale sud-coréen en visite à Pyongyang. Le premier contact téléphonique entre les deux dirigeants coréens est également attendu en avril, avant la tenue de ce sommet.

     

     

    Lire aussi:

    C’est parti: Kim Jong-un prêt pour la dénucléarisation
    Rencontre Kim-Trump: quelle est l’attitude des Américains?
    Comment Trump a pris la décision de s’entretenir avec Kim Jong-un
    Tags:
    frappe de missile, missiles, diplomatie, sommet, négociations, renseignement, Service fédéral de renseignement extérieur allemand (BND), Pyongyang, Helsinki, Séoul, Corée du Nord, Corée du Sud, Europe, Finlande, Allemagne
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik