International
URL courte
Disparition du Boeing malaisien lors du vol MH370 (65)
121415
S'abonner

Les autorités malaisiennes ont démenti les déclarations d’un chercheur amateur australien qui avait affirmé avoir détecté sur des clichés de Google Maps un objet semblable à un avion écrasé. L’opération de recherche reste néanmoins toujours en cours.

Liow Tiong Lai, ministre malaisien des Transports a qualifié d'infondées les déclarations de Peter McMahon selon lesquels il aurait détecté les débris du Boeing malaisien disparu en 2014 dans l'océan Indien, fait savoir New Strait Times.

«La CAAM [l'Autorité malaisienne de l'aviation civile, ndlr] a jugé l'article [de M. McMhon, ndlr] comme étant infondé, les gens ne doivent pas se laisser induire en erreur», a déclaré M. Liow.

Il a souligné que les autorités malaisiennes collaboraient avec le bureau australien du Transport et de la Sécurité dans les efforts dpour trouver le MH370 disparu.

«Pour le moment, nous avons identifié une zone de recherche au large de l'Australie,et non pas dans les eaux mauriciennes», a précisé le ministre malaisien.

Auparavant, Peter McMahon avait affirmé avoir retrouvé l'avion disparu à 16 kilomètres au sud de l'île Ronde, aux Seychelles, une zone qui n'avait pas été couverte par l'opération de recherche.

En mars 2014, un Boeing 777 de la compagnie aérienne Malaysia Airlines qui se dirigeait de Kuala Lumpur à Pékin a disparu des radars. En janvier 2015, les 227 passagers et 12 membres d'équipage qui se trouvaient à bord ont été déclarés morts.

Fin janvier 2018, les autorités malaisiennes ont décidé de reprendre l'opération de recherche. Elles ont promis de payer environ 70 millions de dollars à la société américaine Ocean Infinity si elle réussissait à retrouver l'avion disparu en 90 jours.

Dossier:
Disparition du Boeing malaisien lors du vol MH370 (65)

Lire aussi:

Des dizaines de manifestants pro-Turcs défilent à Dijon en criant «Allahu Akbar» – vidéos
«Laissez-nous vivre»: une manifestation contre les règles du reconfinement dans les Pyrénées-Atlantiques - photo
La présidente de la Commission européenne explique comment les pays de l'UE recevront le vaccin contre le Covid-19
Attentat de Nice: «c’est le début de la guerre civile en France»
Tags:
avion, disparition, MH370, Google Maps, Australie, Malaisie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook