Ecoutez Radio Sputnik
    Aide humanitaire russe. Photo d'archive

    Ghouta orientale: la Russie ne cesse d’acheminer du fret humanitaire (vidéo)

    © Sputnik . Andrei Stenin
    International
    URL courte
    Situation dans la Ghouta orientale (printemps 2018) (44)
    5302

    Le Centre russe pour la réconciliation des parties en conflit en Syrie et le gouvernement syrien continuent de livrer des denrées alimentaires et des médicaments pour les dizaines de milliers de réfugiés de la Ghouta orientale. Ahmed Hadr, un dirigeant du centre d’accueil des réfugiés de cette région, en parle à Sputnik.

    Des spécialistes russes ont organisé la distribution de repas chauds dans des camps pour déplacés, alors que des brigades de médecins y effectuent des examens médicaux et donnent des consultations, a raconté Ahmed Hadr à Sputnik.

    «Grâce à l'assistance du peuple russe, du fret de produits alimentaires et des articles de première nécessité nous sont livrés tous les jours. Ces livraisons jouent un très grand rôle dans le quotidien actuel des réfugiés. Il y a beaucoup de monde et on manque souvent du simple nécessaire. Sans une telle assistance, il serait très difficile de subvenir aux besoins des réfugiés», a indiqué l'interlocuteur de l'agence.

    Bien des réfugiés de la Ghouta orientale ont confié à Sputnik que les terroristes faisaient courir parmi la population locale des bruits selon lesquels l'armée syrienne traitait cruellement les personnes sortant par le couloir humanitaire. Les gens confirment que c'est un mensonge pur et simple. Les radicaux mentent pour retenir les civils afin de s'en servir comme d'un bouclier humain.

    Depuis le 28 février, 2.241 personnes ont emprunté ce couloir. Un second couloir humanitaire a permis de faire sortir 5.521 civils au cours des dernières 24 heures, a indiqué le ministère.

    Depuis le début de l'opération dans la Ghouta orientale, le Centre russe a contribué à la sortie de 79.702 civils, dont une majorité d'enfants.

    Dossier:
    Situation dans la Ghouta orientale (printemps 2018) (44)

    Lire aussi:

    Un civil de la Ghouta informe le Centre russe d’une éventuelle attaque aux gaz toxiques
    Une «responsabilité devant Dieu»: les chefs des tribus de la Ghouta font sortir les civils
    Ghouta: «La plupart des civils ont quitté les territoires contrôlés par les radicaux»
    Tags:
    couloir humanitaire, bouclier humain, personnes déplacées, civils, population, aide humanitaire, réfugiés, Centre russe pour la réconciliation des parties en conflit en Syrie, Sputnik, Ahmed Hadr, Ghouta orientale, Syrie, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik