Ecoutez Radio Sputnik
    Deir ez-Zor

    Israël fait la lumière sur la destruction d'un réacteur nucléaire en Syrie

    © Sputnik . Mikhail Alaeddin
    International
    URL courte
    28961

    Pour la première fois, Israël a admis avoir détruit un réacteur nucléaire en 2007 en Syrie. Un geste que l’État hébreux justifie par son appréhension de voir tomber le site entre les mains de Daech.

    Il aura fallu 10 ans à l'État hébreu pour reconnaître les faits. Israël a avoué mercredi pour la première fois avoir détruit en 2007 un réacteur nucléaire dans le nord-est de la Syrie.

    Dans un communiqué, l'armée israélienne précise que l'offensive a eu lieu dans la nuit du 5 au 6 septembre 2007 dans la province de Deir ez-Zor, à 451 kilomètres au nord-est de Damas. La construction du site était entrée en phase finale.

    «Quatre F-16 ont détruit une menace nucléaire à la sécurité de l'État hébreu, mais aussi à toute la région», indique l'armée.


    Cette déclaration vient appuyer les informations qui circulaient depuis longtemps dans les médias mais n'avaient pas reçu de confirmation officielle. Les militaires israéliens ont par ailleurs expliqué leur réticence à révéler la vérité par la crainte d'une riposte venant de Damas.

    «À peine quelques années plus tard, Daech* s'est emparé de la province de Deir ez-Zor. On ne peut que deviner quel préjudice ils auraient pu causer si le site nucléaire était tombé entre leurs mains», ajoute l'armée.

    Les militaires israéliens ont par ailleurs divulgué une vidéo qui a saisi le moment où la cible a été visée et transformée en ruines par une frappe aérienne.

    La Syrie avait pour sa part affirmé en octobre 2007 que le raid israélien avait visé un terrain dévasté appartenant à une association scientifique panarabe.

    Damas n'a pour l'instant pas réagi à ces révélations.

    *Daech est une organisation terroriste interdite en Russie

    Lire aussi:

    Israël admet avoir détruit un réacteur nucléaire en Syrie (vidéo)
    «Israël a menti, parce que ce qu'il avait frappé en 2007 n'était pas un site nucléaire»
    Pourquoi Israël reconnaît avoir détruit un site nucléaire en Syrie
    Tags:
    réacteurs nucléaires, Deir ez-Zor, Israël, Syrie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik