Ecoutez Radio Sputnik
    Rodrigo Duterte

    Les Philippines refusent de participer aux opérations militaires dirigées par les USA

    © REUTERS / Lean Daval Jr
    International
    URL courte
    13770

    Le Président des Philippines, Rodrigo Duterte, a opposé son refus catégorique à la participation de son pays aux opérations militaires menées par les Etats-Unis.

    Le Président des Philippines, Rodrigo Duterte, a déclaré qu'il ne permettrait pas d'impliquer son pays dans des conflits provoqués par les Etats-Unis, sachant que jusqu'à présent, cela n'avait apporté à son pays rien d'autre que «la cruauté et les souffrances», annonce l'agence Chine nouvelle.

    «Je m'adresse à l'Amérique dans l'immédiat. Quelles que soient les campagnes que vous menez, quelles que soient les guerres que vous organisez dans les autres pays, nous refusons d'y prendre part», a martelé le chef de l'Etat philippin lors d'une intervention devant les promus de l'académie de la police nationale située à Silang.

    «Durant toutes ces années pendant lesquelles notre pays s'est sacrifié, il n'a obtenu (pour avoir participé aux campagnes militaires) rien d'autre que la cruauté et les souffrances», a souligné le Président.

    Le dernier conflit militaire impliquant les Philippines aux opérations des Etats-Unis a été l'intervention américaine en Irak. Le contingent philippin de 51 militaires a été retiré d'Irak en juillet 2004, après qu'un citoyen philippin, Angelo de la Cruz, avait été pris en otage par les combattants irakiens. Les Etats-Unis et leurs alliés ont alors violemment critiqué les autorités philippines.

    Lire aussi:

    L'invitation de la discorde du Président philippin aux USA entourée de réprobations
    Selon Duterte, «on ne peut se fier qu’à Moscou et Pékin»
    Duterte vante les performances des armes russes à Poutine
    Tags:
    conflit, Rodrigo Duterte, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik