Ecoutez Radio Sputnik
    Soldats US, Mossoul, Irak

    Higinio Polo, un Espagnol qui a prédit l’actuelle situation géopolitique dans le monde

    © REUTERS / Ammar Awad
    International
    URL courte
    16680

    L’actuelle tension dans les relations internationales a été prévue depuis longtemps par l’historien espagnol Higinio Polo, y compris dans son livre intitulé «USA: un État délinquant» («USA: el Estado delincuente») et paru en 2004. Sputnik a eu l’occasion de s’entretenir avec l’auteur.

    Washington mène une politique agressive et dangereuse, dont l'objectif est de renforcer sa «nouvelle domination planétaire» qui met en cause la paix dans le monde, lit-on dans le livre d'Higinio Polo qui rappelle dans un entretien accordé à Sputnik qu'afin de parvenir à leurs objectifs, les États-Unis n'hésitent pas à violer des accords internationaux et ne tiennent généralement pas compte des Nations unies, tout en s'attribuant le privilège de juger le reste du monde selon leurs propres critères.

    «On a tout lieu d'affirmer que les États-Unis se comportent comme un véritable État criminel», a indiqué l'interlocuteur de l'agence, citant à cette occasion toute une série de guerres, d'actes agressifs et de tentatives de déstabilisation de gouvernements dans différents pays.

    Et de rappeler les guerres en Syrie et au Yémen, la déstabilisation au Venezuela, les coups d'État au Brésil et en Ukraine, ainsi que les menaces lancées contre la Corée du Nord et la tension en mer de Chine méridionale.

    Selon l'historien, l'éclatement de l'URSS qui s'est soldé par la fin du monde bipolaire a été mis à profit par les États-Unis pour déclencher de nouvelles guerres et des conflits dans différentes parties du monde.

    «Le monde bipolaire qui se caractérisait par la domination stratégique des États-Unis et de l'Union soviétique, n'était évidemment pas sûr, mais était prévisible», a estimé M.Polo.

    Selon celui-ci, cette prévisibilité était garantie en bonne partie par l'accord de limitation des armements stratégiques, signé en 1972 entre Moscou et Washington et résilié unilatéralement par les États-Unis en 2002.

    L'Espagnol a rappelé que cette décision a été adoptée par George Bush W. Bush, dont la politique a été poursuivie par Barack Obama qui n'a rien fait pour fermer la prison de Guantanamo et ce, malgré sa promesse électorale. Qualifié de «personnage grotesque» par M.Polo, Donald Trump fait à présent pratiquement la même chose.

    Quoi qu'il en soit, l'expert se dit persuadé que «ce monde unipolaire se trouve dans un état critique», voire «s'écroule».

    «Le récent renforcement de la Russie, aussi long et difficile fût-il, et avant tout le développement de la Chine prouvent que le monde n'est plus unipolaire», a relevé l'interlocuteur de Sputnik, estimant que c'est justement pour cette raison que les États-Unis déployaient leurs troupes vers les frontières russes.

    Et de conclure que Washington le faisait, en essayant de réduire la Russie à un statut de puissance régionale sans influence réelle dans le monde.

    Lire aussi:

    Création de «foyers de tensions» comme moyen de survivre pour les USA?
    Sénateur russe: Trump «fait un pas vers sa guerre» contre l’Iran
    «La guerre hybride est le principal moyen utilisé par les USA pour faire la guerre»
    Tags:
    géopolitique, situation, monde unipolaire, tensions, conflit, guerre, puissance, statut, Sputnik, ONU, Donald Trump, Barack Obama, George H.W. Bush, Higinio Polo, Guantanamo, Brésil, Venezuela, Yémen, Syrie, Ukraine, Chine, URSS, Russie, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik