Ecoutez Radio Sputnik
    Le Kremlin

    Le Kremlin révèle les projets de Poutine en politique étrangère

    © Sputnik . Natalia Seliverstova
    International
    URL courte
    10610

    Lors de son nouveau mandat, le Président russe envisage d’améliorer les relations avec l’Europe et les États-Unis, mais aussi d’assurer des conditions favorables pour traiter les enjeux de politique intérieure.

    Vladimir Poutine envisage la politique étrangère russe par le prisme de «la création de conditions favorables à la solution des problèmes intérieurs», a déclaré dans une interview à RT Dmitri Peskov, porte-parole du Président russe.

    «Il a un projet concret de développement. Il voit quels enjeux sont prioritaires, lesquels sont secondaires, etc. De fait, le Président a besoin de soutien du côté de la diplomatie afin d'assurer des conditions favorables à leur traitement», a indiqué le porte-parole.

    Cette priorité donné aux affaires intérieures ne signifie pas pour autant que les rapports avec les autres pays seront relégués aux oubliettes, a laissé entendre Dmitri Peskov.

    «La Russie et le Président Poutine voudraient améliorer les relations là où cela est possible, développer et promouvoir les rapports avec de nombreux pays, et surtout avec nos partenaires en Europe, avec les États-Unis, et poursuivre ce développement tant que nos partenaires y sont prêts», a expliqué le porte-parole.

    Et d'ajouter que la Russie n'envisageait pas d'entrer dans la course aux armements, mais à l'inverse cherchait à réduire son budget de la Défense. Dans le même temps, a-t-il souligné, les relations internationales présentent de plus en plus de signes de «guerre froide».

    Lire aussi:

    Le Kremlin précise en quoi le nouveau mandat de Poutine sera différent
    Les détails de la rencontre Poutine-Macron lors de la finale du Mondial 2018
    «C'est notre politique traditionnelle: nous préconisons de bonnes relations avec les USA»
    Tags:
    politique étrangère, Kremlin, Vladimir Poutine, Dmitri Peskov, États-Unis, Europe, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik