Ecoutez Radio Sputnik
    Maroc

    Le Polisario perd la bataille de l’accord de pêche UE-Maroc face à Rabat

    © Sputnik . Natalia Seliverstova
    International
    URL courte
    9278

    Les bateaux de pêche du Maroc et de l’Union européenne pourront étendre leurs filets dans les eaux territoriales du Sahara occidental. C’est ce qui ressort de la décision de la Commission européenne, mercredi 21 mars, de renouveler l’accord de pêche UE-Maroc incluant les eaux disputées entre Rabat et le Front Polisario.

    La Commission européenne a renouvelé, mercredi 21 mars, l'accord de pêche UE-Maroc incluant les eaux territoriales du Sahara occidental. Cette décision est considérée comme une victoire diplomatique du Maroc face au Front Polisario, selon le quotidien al-Ahdath al-Magharibia.

    «Le Sahara occidental ne sera pas exclu de l'accord de pêche entre le Maroc et l'Union européenne. En plus de cela, le Royaume du Maroc a renforcé sa position en tant que seul interlocuteur de l'Union européenne autorisé à conclure des accords couvrant l'ensemble du territoire national, y compris le Sahara occidental», a déclaré un diplomate de haut niveau, cité par le journal.

    Cette évolution confirme «la lecture de la décision de la Cour de justice européenne, du 27 février, confirmant que l'accord de pêche est toujours valide, et que rien ne s'oppose à son application dans les eaux des côtes du Sahara occidental, car la convention le stipule», a ajouté la source, citée par le quotidien.

    De plus, le diplomate, cité par al-Ahdath al-Magharibia, a expliqué que les zones de pêche exploitées par la flotte européenne «ont bénéficié d'importants retours économiques et sociaux. Les zones de Laâyoune, Boujdour, Seguia el-Hamra, Dakhla et Wad El Zahab bénéficient de 66% de l'enveloppe financière dédiée au soutien du secteur et qui finance les projets stratégiques d'Elliotis. Le nombre de personnes qui ont bénéficié de projets, qui ont été achevés, est de 17.000 des deux côtés».

    Dans son évaluation de l'accord actuel de pêche UE-Maroc, la Commission européenne, selon la source diplomatique citée par le quotidien, a souligné «l'efficacité de l'accord en termes de développement durable, d'utilisation des ressources, de soutien au marché du travail et de transparence des investissements dans les projets stratégiques».

    L'adoption de cette résolution, écrit le journal, est une déclaration de reprise des négociations entre le Maroc et l'Union européenne, après que le gouvernement marocain a réitéré la position de principe du pays «sur l'impossibilité de conclure un accord international aux dépens des principes nationaux relatifs au respect de l'unité et de l'intégrité territoriale du Royaume».

    Pour rappel, la Cour de justice de l'UE (CJUE) a estimé, mardi 27 février 2018, que l'accord de pêche conclu entre l'Union européenne et le Maroc n'était pas applicable aux eaux adjacentes de la région disputée du Sahara occidental, car il ne respecte pas le droit à l'autodétermination.

    Lire aussi:

    L'accord de pêche UE-Maroc ne doit pas s’appliquer au Sahara occidental, selon des élus UE
    Pêche UE-Maroc: le Polisario réagit à l’inclusion des eaux adjacentes au Sahara occidental
    Le Front Polisario saisit la Cour de justice de l’UE faute d’incapacité de la Commission
    Tags:
    victoire, pêche, accord, Union européenne (UE), Sahara occidental, Maroc
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik