Ecoutez Radio Sputnik
    États-Unis

    Trump pousse les USA vers «le moment le plus périlleux de leur histoire»

    © Sputnik . Vladimir Astapkovich
    International
    URL courte
    301644

    La volonté de Donald Trump de mener des guerres tous azimuts a plongé les États-Unis dans la période la plus périlleuse de leur histoire, selon un théoricien de la politique étrangère américaine.

    Richard Haass, un ancien diplomate américain haut placé et un théoricien de la politique étrangère américaine, a annoncé sur Twitter que les États-Unis traversaient actuellement «le moment le plus périlleux de leur histoire».

    «Donald Trump est prêt à mener la guerre sur trois fronts: politique contre Bob Mueller, économique contre la Chine et d'autres partenaires commerciaux et militaire contre l'Iran et/ou la Corée du Nord. C'est le moment le plus périlleux de l'histoire américaine moderne, qui a été en grande partie provoqué par nous-mêmes, et non pas par des événements», a-t-il tweeté.

    Dans son article intitulé Où aller en partant d'ici. Redémarrage de la politique étrangère américaine, publié dans le numéro de juillet-août derniers de Foreign Affairs, Richard Haass avait déclaré que Washington avait besoin d'une stratégie commune répondant aux intérêts des États-Unis et de leurs alliés. Selon lui, le slogan l'Amérique d'abord n'était pas bon car chaque pays pourrait alors se privilégier et ne pas s'occuper des intérêts américains.

    Dans le monde en général, les États-Unis doivent revenir au rôle d'associés responsables et ne pas s'isoler de problèmes. Il ne faut pas renoncer aux programmes d'aide internationale ou à la lutte pour le climat. En politique étrangère, l'imprévisibilité est bonne en tant que tactique et non pas en tant que stratégie. L'ordre mondial formé après la Seconde guerre mondiale pourrait être réparé, il ne faut pas le détruire complètement. Il ne faut pas oublier les avantages que cet ordre a apporté aux États-Unis, signale l'expert.

    Richard Haas est le président du Conseil des relations étrangères depuis 2003. Il a été Director of Policy Planning au ministère des Affaires étrangères lorsqu'il était dirigé par Colin Powell, dont il était un conseiller proche.

    Lire aussi:

    Le pouvoir américain sera «sauvé par une perestroïka mondiale»
    Le nouvel ordre économique mondial version Trump
    Les tweets de Trump font perdre patience aux sénateurs républicains...
    Tags:
    guerre, Donald Trump, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik