Ecoutez Radio Sputnik
    Migrants en Italie

    Reconduite à la frontière par la gendarmerie, une migrante enceinte décède en Italie

    © REUTERS / Antonio Parrinello
    International
    URL courte
    12613

    Déposée à la frontière italienne en pleine nuit par les gendarmes français, une Nigériane enceinte est décédée un mois plus tard à Turin. Une information judiciaire a été ouverte en Italie suite à la mort de la migrante.

    Sa tentative de s'installer en France s'est soldée par un complet désastre pour Beauty, migrante nigériane de 31 ans qui vivait avec son mari près de Naples. Souffrait d'un lymphome, elle a voulu finir sa grossesse auprès de sa sœur en France, mais les gendarmes français ont bloqué le couple à la frontière le 9 février dernier.

    Alors que Beauty était enceinte de 6 mois et peinait à respirer à cause de son cancer, les gendarmes l'auraient déposée en pleine nuit devant la gare de Bardonnèche, affirme Rainbow4Africa. Son mari a pour sa part précisé à des médias italiens que c'était lui qui avait été bloqué à la frontière, et que sa femme, autorisée à entrer en France, avait choisi de rester avec lui.

    Hospitalisée à Rivoli puis à Turin, Beauty n'a survécu que quelques semaines. Son bébé, Israël, né par césarienne à 29 semaines de grossesse, est un grand prématuré mais se porte plutôt bien, selon les médecins.

    L'affaire a provoqué un émoi des internautes français qui dénoncent l'indifférence et l'irresponsabilité des gendarmes ayant ramené la femme à la frontière:

    Lire aussi:

    «Égorgé» ou poignardé? Les Français en quête de la vérité sur la mort du gendarme Beltrame
    Le Pen appelle à voter LR, en route vers «l’union des droites»? Le Web divisé
    Macron annonce une révolution pénale, la Toile grince des dents
    Tags:
    accueil, décès, migrants, Italie, France
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik