International
URL courte
20640
S'abonner

La défense antiaérienne saoudienne a intercepté un missile balistique tiré depuis le territoire du Yémen vers le nord-est de la capitale Riyad. Selon la coalition saoudienne, les Houthis yéménites ont tirés plusieurs missiles. Trois personnes ont été touchées par des débris, dont l'une a succombé à ses blessures.

La défense antiaérienne saoudienne a réagi dimanche soir à une attaque de missiles au nord-est de la capitale Riyad, a annoncé la chaîne de télévision Al-Arabiya.

Des internautes publient des images de l’attaque sur les réseaux sociaux.

Selon Reuters, plusieurs détonations se sont fait entendre à Riyad peu avant minuit.

D'après l'agence de presse SPA qui cite un porte-parole de la coalition arabe dirigée par Riyad, Turki al-Malki, les miliciens yéménites Houthis ont tiré sept missiles à destination de l'Arabie saoudite. Les tirs ont tué une personne de nationalité égyptienne et ont blessé deux autres Égyptiens à Riyad.

Selon le colonel Turki al Malki, les trois personnes ont été touchées par des chutes de débris.

​Ce n'est pas la première fois que des missiles balistiques sont lancés en direction du royaume depuis le Yémen. Les Houthis yéménites appartenant au mouvement chiite Ansar Allah sont en conflit avec l'Arabie saoudite, qui soutient les autorités yéménites à travers l'Alliance militaire islamique (AMICT) dans la guerre civile qui perdure au Yémen depuis 2014.

En janvier, la défense anti-aérienne saoudienne a intercepté une attaque de missiles balistiques des rebelles Houthis grâce à son système antimissile. 

Lire aussi:

Un Boeing 737 se disloque lors de l'atterrissage en Inde, 20 morts et plus de 100 blessés - images
Le Président Aoun évoque l'hypothèse d'un «missile» ou d'une «bombe» dans la double explosion à Beyrouth
Une autre crise se profile à l’horizon et pourrait être pire que le Covid-19, affirme Bill Gates
Tags:
Houthis, blessés, morts, missiles, vidéo, interception, explosion, coalition arabe, Yémen, Riyad, Arabie Saoudite
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook