Ecoutez Radio Sputnik
    Un soldat de l'Indian Border Security Force

    Vers la IIIe Guerre mondiale? Les tensions montent entre Islamabad et New Delhi

    © AFP 2018 TAUSEEF MUSTAFA
    International
    URL courte
    181665

    Le Pakistan a accusé l'Inde de mettre en péril «la paix régionale» alors que les tensions continuent de monter en flèche le long de la frontière contestée, connue sous le nom de Ligne de contrôle.

    Le Président pakistanais Mamnoon Hussain a porté un coup choquant contre New Delhi dans un discours lors d'un défilé militaire à Islamabad.

    Il a fustigé l'Inde pour avoir commis des violations du cessez-le-feu et des droits de l'Homme le long de la ligne de contrôle.

    «Avec ces actions, le voisin du Pakistan a mis en jeu la paix régionale», a-t-il ajouté, cité par express.co.uk.

    «La seule solution au conflit du Cachemire est de donner aux Cachemiris le droit à l'autodétermination, et le Pakistan continuera à agir dans ce sens», a indiqué M.Hussain.

    Et d'ajouter que le Pakistan était disposé à coopérer avec les pays de la région. Tout en soulignant que les promesses de coopération ne devaient pas être prises comme un signe de faiblesse.

    Il a poursuivi: «La politique étrangère du Pakistan visait à instaurer une paix permanente dans le monde et est basée sur la non-ingérence dans les problèmes internes des autres pays».

    L'armée pakistanaise a récemment été accusée de complicité avec les terroristes par un activiste pakistanais, Nadeem Nusrat, qui a déclaré que l'armée avait «soutenu des groupes djihadistes».

    «Au cours des dernières décennies, l'armée pakistanaise s'est radicalisée et a soutenu des groupes djihadistes pour attaquer les minorités et les activistes dans le pays», a-t-il commenté

    M.Nusrat a également accusé l'armée de s'appuyer sur «l'hostilité avec l'Inde» pour justifier son existence.

    Le conflit entre l'Inde et le Pakistan le long de la ligne de contrôle s'est intensifié ces derniers mois, les deux parties violant régulièrement le cessez-le-feu instauré dans la région.

    Lire aussi:

    Washington pousse Islamabad à se chercher un nouvel allié
    Le Pakistan proteste contre les déclarations de Trump, l’ambassadeur US convoqué
    En réarmant l’Inde, les USA viseraient la Chine et la Russie
    Tags:
    conflit, Mamnoon Hussain, Pakistan, Inde
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik