International
URL courte
29851
S'abonner

Intensification des contacts sous divers formats, échange de visites et communication au niveau des partis: en visite surprise en Chine, sa première sortie à l’étranger depuis son arrivée au pouvoir en 2011, le dirigeant nord-coréen s’est montré pour le moins bienveillant envers Pékin.

Le Président chinois Xi Jinping, qui a accueilli cette semaine à Pékin Kim Jong-un, s'est dit prêt à œuvrer pour renforcer les relations entre les deux pays et a proposé quatre principes pour développer les rapports entre la Chine et la Corée du Nord. Il s'agit notamment de contrats de haut niveau, de l'utilisation de canaux vérifiés, du développement pacifique et de la consolidation des liens, indique le ministère chinois des Affaires étrangères sur son site à l'issue de la rencontre.

Le chef d'État chinois a affirmé de son côté être disposé à avancer «main dans la main» avec la Corée du Nord tout en promouvant «un développement durable, sain et à long terme des relations entre Pékin et Pyongyang, profitable aux peuples des deux pays».

«Dans les nouvelles conditions, nous sommes prêts à maintenir des contacts réguliers avec la partie nord-coréenne sous différents formats, y compris l'échange de visites, d'envoyés spéciaux et l'échange de courriers», a indiqué Xi Jinping.

Deuxièmement, a indiqué le dirigeant chinois, les deux pays «devraient maintenir une communication entre les partis au pouvoir, promouvoir la coopération et l'échange dans différents domaines ainsi qu'améliorer le niveau de confiance mutuelle».

Le troisième principe avancé par Xi Jinping consiste à «améliorer le bien-être» des peuples chinois et de Corée du Nord, «faire un apport constructif dans le renforcement de la paix et de la stabilité dans la région».

«Quatrièmement, il nous faut renforcer les bases de l'amitié entre les peuples, les deux pays doivent par divers moyens consolider les contacts et les échanges entre les peuples, et surtout entre les jeunes, maintenir et développer les traditions d'amitié entre la Chine et la Corée du Nord héritées des générations précédentes».

Cette visite, confirmée par la Corée du Nord, constitue le premier déplacement connu de Kim Jong-un à l'étranger depuis qu'il a accédé au pouvoir en 2011. Kim Jong-un était en Chine de dimanche à mercredi, en compagnie de sa femme, Ri Sol-ju, a annoncé l'agence sud-coréenne Yonhap, citant des sources nord-coréennes. Selon Reuters, ce déplacement est vu par des experts comme une manière pour le dirigeant nord-coréen de préparer les sommets prévus avec la Corée du Sud et les États-Unis.

Lire aussi:

Le Kremlin réagit après les piques de Kadyrov contre Macron
La Turquie promet une riposte après la caricature d'Erdogan dans Charlie Hebdo
Emmanuel Macron annonce la réintroduction du confinement en France métropolitaine
Armés de marteaux et de couteaux, des militants turcs et arméniens s’affrontent sur l'A7 - images
Tags:
coopération, visite, Xi Jinping, Kim Jong-un, Corée du Nord, Chine
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook