International
URL courte
1160
S'abonner

Les unités du Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK) ont reculé et quitté Sinjar, alors que les milices populaires Hachd al-Chaabi et l’armée gouvernementale irakienne se sont déployées à leur place dans cette ville irakienne frontalière, a raconté à Sputnik Kenan Tuzlu, chef de l’unité turkmène des Hachd al-Chaabi.

La population de la ville irakienne de Sinjar est désormais protégée par les unités de mobilisation populaire Hachd al-Chaabi et l'armée gouvernementale d'Irak, a annoncé Kenan Tuzlu à Sputnik.

«Il y a deux jours, les membres du PKK ont quitté Sinjar. Nous ignorons où ils se sont dirigés. Quoi qu'il en soit, nous n'avons pas d'informations sur un retrait des Unités de résistance de Sinjar [milice yézidie formée en 2014 que la Turquie considère comme une ramification du PKK, ce que les Unités de résistance de Sinjar elles-mêmes démentent formellement, ndlr]», a poursuivi l'interlocuteur de l'agence.

Et d'ajouter qu'à Sinjar et sur les territoires ruraux aux alentours, les Hachd al-Chaabi étaient déployées et protégeraient désormais la population contre les menaces éventuelles.

Après qu'en 2015, la région stratégiquement importante de Sinjar à la frontière irako-syrienne a été libérée de Daech*, les Unités de résistance de Sinjar se sont installées dans la ville et ses environs, tout en y créant une base militaire. De son côté, la Turquie a longtemps exprimé son mécontentement de la présence du PKK et des Unités de résistance de Sinjar dans la région, déclarant qu'elle se préparait à lancer une opération contre eux.

Le 23 mars, le Comité exécutif du PKK a déclaré avoir réussi à sécuriser la région de Sinjar. Aussi, la direction du PKK «a-t-elle décidé de rappeler ses unités de Sinjar».

*Daech est une organisation terroriste interdite en Russie

Lire aussi:

Les États-Unis sanctionnent la police cubaine suite aux manifestations
Il refuse de présenter son pass sanitaire à une salle de sport et menace de tuer tout le monde
Les USA sont en train de devenir une URSS 2.0, selon une ancienne du renseignement américain
Allemagne: un pass sanitaire qui ne dit pas son nom
Tags:
Irak, Sinjar, Turquie, Kenan Tuzlu, Hachd al-Chaabi, Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK), Daech, Unités de résistance de Sinjar, Sputnik, opération, région, menaces, population, présence militaire, unités
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook