Ecoutez Radio Sputnik
    Brexit

    Perfide Albion: des milliers d’enfants pourraient rester sans papiers après le Brexit

    © Sputnik . Alex McNaughton
    International
    URL courte
    427

    Des experts britanniques en immigration appellent les citoyens de l’UE à enregistrer le plus vite possible leurs enfants nés au Royaume-Uni pour obtenir des papiers britanniques. Sinon, ces derniers risquent de rester sans statut de résidents permanents.

    Les enfants nés au Royaume-Uni dans les familles des citoyens des pays-membres de l'Union Européenne et n'ayant pas de documents britanniques pourraient avoir des problèmes après le Brexit, informe le journal britannique The Guardian en se référant à une publication d'experts en droit de l'immigration de l'Université de Birmingham.

    Selon eux, les parents doivent se dépêcher d'obtenir les papiers nécessaires afin d'éviter le contrôle strict du Home Office.

    «Si aucun des deux parents n'était Britannique au moment de la naissance de l'enfant, ce dernier aura des difficultés pour obtenir la citoyenneté britannique à laquelle il a le droit dès la naissance», précise l'avocat Colin Yeo.

    Ce spécialiste en immigration qui fait également partie des auteurs de la publication susmentionnée explique que les lois britanniques sur la citoyenneté ont été adoptées longtemps avant la création de l'espace de libre circulation des personnes au sein de l'UE, selon lesquelles un citoyen de l'UE qui déménage dans un autre pays membre obtient automatiquement le droit de résidence permanente après un certain délai.

    Néanmoins, les enfants nés au Royaume-Uni dans des familles de ressortissants d'autres pays de l'UE après 2000 n'obtiennent pas automatiquement la citoyenneté britannique tout en étant capable de rester dans ce pays. De plus, pour l'heure, les citoyens de l'UE ne sont pas obligés de s'y enregistrer officiellement. Cette situation changera après le Brexit. Les enfants nés au Royaume-Uni qui ne sont pas citoyens britanniques devront prouver que leurs parents y avaient passé légalement cinq ans avant leur naissance, ce qui peut être impossible pour de nombreuses personnes.

    Nando Sigona, un autre expert de l'Université de Birmingham, indique que les parents peuvent dès maintenant déposer une demande d'enregistrement de leurs enfants en tant que citoyens britanniques. Mais cela leur coûtera 1.000 livres sterling.

    «Les enfants des ressortissants de l'UE qui habitent au Royaume-Uni, y compris ceux qui ne sont pas encore citoyens britanniques, seront éligible pour obtenir le statut de résident permanent, cela signifie que leurs droits seront protégés et que leur statut sera documenté», a rassuré un responsable du Home Office sans pour autant préciser quelle sera la procédure aboutissant à l'obtention de ce statut.

    Par conséquent, ce problème pourrait toucher des milliers d'enfants de ressortissants de l'UE qui ont déménagé au Royaume-Uni. Les enfants dont les parents ont une résidence britannique permanente ne feront pas face à ce problème.

    Lire aussi:

    Grande-Bretagne: les expulsions de citoyens européens en hausse suite au Brexit
    Michel Barnier: «J’apprendrai aux Britannique le prix de la sortie du marché unique»
    Voici pourquoi les Britanniques demandent massivement des passeports irlandais
    Tags:
    citoyenneté, enfants, immigration, Union européenne (UE), Royaume-Uni
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik