International
URL courte
Opération turque «Rameau d’olivier» contre les Kurdes à Afrine (114)
9495
S'abonner

Sans les Kurdes, il est impossible de résoudre le conflit en Syrie, a déclaré ce jeudi le chef de la diplomatie russe Sergueï Lavrov, à l’issue de sa rencontre avec l’envoyé spécial pour la Syrie, Staffan de Mistura.

La Russie est persuadée que le règlement en Syrie est impossible sans la participation des Kurdes, a fait savoir ce jeudi le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov.

«Nos relations aussi bien avec les Kurdes syriens qu’avec les Kurdes qui vivent dans d’autres pays en tant que composantes indissociables de leurs société – en Irak, en Iran et en Turquie – n’ont pas changé. Nous sommes persuadés que sans le peuple kurde aucun conflit dans cette région, sur le territoire des pays où vivent les Kurdes, ne pourra pas être réglé», a indiqué le ministre à l’issue d’un entretien avec Staffan de Mistura, en réponse à une question sur les relations entre la Russie et les Kurdes alors que l’opération lancée au début de cette année par l’armée turque contre Afrine, en Syrie, est toujours en cours.

L'armée turque mène depuis le 20 janvier l'opération Rameau d'olivier contre les Kurdes à Afrine, dans le nord de la Syrie. Cette région est contrôlée par les Unités de protection du peuple kurde (YPG) que la Turquie considère comme terroristes. Des unités de l'Armée syrienne libre (ASL) prennent également part à l'opération.

Damas a condamné les activités turques dans le canton d'Afrine, rappelant que ce territoire était une partie intégrante du territoire syrien. Moscou a appelé toutes les parties à la retenue et au respect de l'intégrité territoriale de la Syrie.

Dossier:
Opération turque «Rameau d’olivier» contre les Kurdes à Afrine (114)

Lire aussi:

Comment éviter l’«effondrement» de la France qui vient? Laurent Obertone donne ses 10 lois «pour vaincre» – vidéo
Un certain nombre de départements français vont introduire un couvre-feu, selon le gouvernement
Radicalisme religieux: l’islamisme qui cache la forêt?
«La lutte contre l’islamisme radical ne plaît pas à tous»: le drôle de limogeage d’un commissaire des Yvelines
Tags:
réglement politique, Kurdes, Rameau d'olivier, Staffan de Mistura, Sergueï Lavrov, Turquie, Iran, Syrie, Irak
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook