Ecoutez Radio Sputnik
    Antonio Guterres

    Le secrétaire général de l’Onu propose de revenir à un fondement de la guerre froide

    © AP Photo / Khalil Senosi
    International
    URL courte
    18317

    Les mécanismes de communication entre la Russie et les États-Unis, semblables à ceux qui existaient au cours de la guerre froide, doivent être recréés. Tel est l’avis du secrétaire général de l’Onu, qu’il a exprimé jeudi sur fond d’escalade des tensions entre la Russie et les pays occidentaux à la suite de l’affaire Skripal.

    Le secrétaire général de l'Onu, Antonio Guterres, a proposé de créer des canaux de communication entre la Russie et les États-Unis afin d'éviter une escalade des tensions entre les deux pays. Selon lui, la situation actuelle ressemble à la guerre froide.

    «Au cours de la guerre froide il y avait des mécanismes de communication et de contrôle visant à éviter une escalade et des incidents et garantir que la situation ne sera pas hors de contrôle. Ces mécanismes ont été abandonnés puisque les gens estimaient que la guerre froide était terminée et que ces précautions étaient inutiles. Je crois qu'il est temps d'avoir des précautions de ce type, garantissant une communication efficace, garantissant un moyen d'éviter une escalade», a déclaré jeudi M. Guterres.

    Le 26 mars, 18 pays de l'UE ainsi que les États-Unis, le Canada, la Norvège, l'Ukraine et certains autres ont annoncé leur décision d'expulser des diplomates russes dans le cadre de l'Affaire Skripal. Le plus grand nombre de Russes a été expulsé des États-Unis, soit 48 diplomates et 12 employés de la mission russe auprès de l'Onu. Washington a par ailleurs ordonné la fermeture du consulat général russe à Seattle. Le nombre de diplomates expulsé dans le cadre de l'affaire Skripal avoisine désormais les 145 personnes.

    En riposte, le ministère russe des Affaires étrangères a déclaré ce jeudi 58 employés de l'ambassade américaine à Moscou et deux du Consulat général à Ekaterinbourg personae non gratae, en annonçant également que la Russie fermerait le Consulat général américain à Saint-Pétersbourg.

    Lire aussi:

    Moscou déclare 60 diplomates US personae non gratae
    Des véhicules diplomatiques commencent à quitter le consulat US à St-Pétersbourg (vidéo)
    Moscou convoque des ambassadeurs européens pour annoncer ses mesures de rétorsion (vidéo)
    Tags:
    escalade, expulsions, guerre froide, ONU, Antonio Guterres, Royaume-Uni, États-Unis, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik