Ecoutez Radio Sputnik
    La fumée au-dessus de la Ghouta orientale, en Syrie

    Ghouta orientale: les pauses humanitaires prolongées pour évacuer les radicaux

    © REUTERS / Bassam Khabieh
    International
    URL courte
    Situation dans la Ghouta orientale (printemps 2018) (44)
    0 161

    Lancée à partir du 24 mars, l’évacuation des radicaux du groupe extrémiste Failak ar-Rahman de la Ghouta Orientale sera prolongée afin d’assurer le transfert de radicaux vers Idlib.

    Le Centre russe pour la réconciliation des parties en Syrie a décidé de prolonger les pauses humanitaires censées assurer l'évacuation des derniers extrémistes du groupe Failak ar-Rahman vers la zone de désescalade d'Idlib, a annoncé le ministère russe de la Défense.

    «L'évacuation des radicaux de la formation Failak ar-Rahman de la localité d'Erbine, dans la Ghouta Orientale, se poursuit depuis le 24 mars sur la base des accords obtenus entre la direction du Centre russe pour la réconciliation et les chefs du groupe», indique le ministère dans un communiqué diffusé vendredi.

    «7.003 radicaux et membres de leurs familles ont été évacués le 29 mars via le couloir humanitaire mis en place», ajoute le document.

    Le 24 février dernier, le Conseil de sécurité de l'Onu a adopté la résolution 2401 appelant toutes les parties à mettre fin aux hostilités pour assurer une pause humanitaire d'au moins 30 jours sur l'ensemble du territoire syrien.

    Les militaires russes organisent depuis le 27 février des pauses humanitaires quotidiennes dans la Ghouta orientale, une banlieue de Damas occupée par les radicaux, sur décision du Président russe Vladimir Poutine. Plusieurs couloirs humanitaires ont été aménagés pour évacuer les civils.

    Depuis la mise en place de ces pauses humanitaires dans la Ghouta orientale, quelque 135.000 civils ont réussi à quitter cette zone.

    Dossier:
    Situation dans la Ghouta orientale (printemps 2018) (44)

    Lire aussi:

    Ghouta orientale: Moscou dresse un nouveau bilan de l’évacuation
    Des dizaines de kamikazes neutralisés à la sortie de la Ghouta orientale
    Plus de 13.000 radicaux et leurs proches quittent la Ghouta orientale en 3 jours
    Tags:
    groupes radicaux, Centre russe pour la réconciliation des parties en conflit en Syrie, Ghouta orientale, Syrie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik