Ecoutez Radio Sputnik
    Drapeaux de la Russie et de l'UE

    Opportunités perdues: à quoi l’UE renonce-t-elle en ne collaborant pas avec la Russie?

    © Sputnik . Vladimir Sergeev
    International
    URL courte
    11402

    En menant une politique de sanctions et d’expulsion de diplomates, l’Europe perd la chance de développer une collaboration mutuellement bénéfique avec la Russie. Un journaliste d’Europa United explique pourquoi il faut maintenir les relations entre l’UE et la Russie.

    Les pays occidentaux doivent plutôt tenter de développer leurs relations futures avec la Russie que de mener une politique qui rappelle l'époque de la guerre froide, en expulsant des diplomates russes, estime Christos Mouzeviris, journaliste du site Europa United.

    Il a souligné que les pays européens tentaient depuis toujours d'empêcher la Russie de «se développer à nouveau comme une puissance […] en accusant [les Russes, ndlr] de différents incidents et en les présentant comme un croquemitaine de l'Est» qui veut détruire la société occidentale.

    Néanmoins, selon M.Mouzeviris, la Russie peut apprendre beaucoup à l'Europe. Il indique que la Russie, pays immense ayant une grande diversité de groupes ethnique et religieux, a réussi à intégrer une telle variété de population ce que l'Union européenne n'arrive toujours à faire.

    Selon lui, l'Europe a choisi une voie de fédéralisation difficile. Le référendum catalan, le Brexit et le manque de volonté de la Norvège à adhérer à l'UE ont révélé des défis pour la démocratie occidentale. La Russie a choisi un autre modèle, aussi démocratique et fédéral, mais basé sur la figure forte de son Président.

    La Russie a également réussi à résoudre le problème du partage du fardeau fiscal et des subventions entre ses régions. Au sein de l'UE, ces questions posent beaucoup de problèmes. Les membres de la communauté n'arrivent pas à créer une union fiscale, tandis que les transferts de l'aide des pays riches aux plus pauvres est une source de différends entre eux. En Russie, les régions riches en ressources d'hydrocarbures, telle que le Tatarstan, soutiennent celles moins fortunées.

    L'Europe peut également tirer des leçons de l'expérience russe en matière d'éducation de la jeunesse. Christos Mouzeviris cite l'exemple de la Jeune garde de Russie unie, une organisation qui permet aux jeunes de devenir des membres actifs de la société civile et de découvrir leur identité politique. Selon le journaliste, l'UE doit se rendre compte de l'importance de l'implication des jeunes dans le projet européen, en abandonnant l'approche actuelle selon laquelle elle est considérée comme un «endoctrinement».

    La politique des sanctions, les mesures diplomatiques hostiles, telles que l'expulsion de diplomates, et une image faussée de la Russie créée par les médias occidentaux ne contribuent pas au développement des relations entre l'Europe et la Russie qui peut être bénéfique aux deux parties. Le journaliste se demande finalement si l'Europe peut se permettre de continuer d'imposer ses règles comme condition préalable à la collaboration avec la Russie.

    Le 26 mars, 18 pays de l'UE ainsi que les États-Unis, le Canada, la Norvège, l'Ukraine et certains autres ont annoncé leur décision d'expulser des diplomates russes dans le cadre de l'Affaire Skripal. Le plus grand nombre de Russes a été expulsé des États-Unis, soit 48 diplomates et 12 employés de la mission russe auprès de l'Onu. Washington a par ailleurs ordonné la fermeture du consulat général russe à Seattle. Le nombre de diplomates expulsé dans le cadre de l'affaire Skripal avoisine désormais les 145 personnes.

    En riposte, le ministère russe des Affaires étrangères a déclaré ce jeudi 58 employés de l'ambassade américaine à Moscou et deux du Consulat général à Ekaterinbourg personae non gratae, en annonçant également que la Russie fermerait le Consulat général américain à Saint-Pétersbourg.

    Lire aussi:

    Moscou déclare 60 diplomates US personae non gratae
    Moscou convoque des ambassadeurs européens pour annoncer ses mesures de rétorsion (vidéo)
    Affaire Skripal: la Russie expulse quatre diplomates français
    Tags:
    collaboration, démocratie, médias, fédéralisation, Russie unie (parti), Union européenne (UE), Europe, États-Unis, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik