International
URL courte
17332
S'abonner

À en croire l'ambassadrice française en Ukraine, Isabelle Dumont, les sociétés françaises font quotidiennement face à la corruption dans le pays, malgré les déclarations des autorités ukrainiennes affirmant avoir fortement progressé dans ce domaine.

S'il y a quelques semaines Piotr Porochenko assurait à la presse allemande que son pays avait fait plus ces trois dernières années qu'en 25 ans pour la lutte contre la corruption, les milieux d'affaires français ne le ressentent guère. C'est du moins ce que l'ambassadrice française en Ukraine, Isabelle Dumont, a déclaré à la chaîne ukrainienne 1+1.

Selon elle, les entreprises françaises font quotidiennement face à la corruption et aux tentatives de prise de contrôle hostile. Elle ajoute que les autorités ukrainiennes sont informées de ces faits.

Parfois, les juges prennent même parti en faveur de ceux qui entreprennent ces raids, ce qui sape évidement la confiance des investisseurs étrangers envers le pays, a souligné la diplomate.

Le chef de la diplomatie française Jean-Yves Le Drian, lors de sa visite à Kiev le 22 et 23 mars, a lui aussi évoqué la nécessité de poursuivre la lutte contre la corruption dans le pays ainsi que la création d'une cour anticorruption spécialisée.

Lire aussi:

Les Bleus ont renoncé au dernier moment à mettre un genou à terre au début du match France-Allemagne et voici pourquoi
Castex annonce la levée du couvre-feu et la fin du port du masque en extérieur
En continu: Vladimir Poutine et Joe Biden arrivent à la villa La Grange à Genève pour leur sommet - vidéo
Tags:
corruption, Isabelle Dumont, Jean-Yves Le Drian, France, Ukraine
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook