International
URL courte
Situation dans la Ghouta orientale (printemps 2018) (44)
5361
S'abonner

L’opération de libération de la Ghouta orientale des terroristes est pratiquement terminée et la vie revient peu à peu à la normale dans cette banlieue de Damas où, après les hostilités, de gros travaux de rénovation sont en perspective. Le ministre syrien des Transports, Ali Hammud, a parlé à Sputnik de la remise en état de la route Damas-Homs.

La route Damas-Homs via Kharasta, dans la Ghouta Orientale, ne peut pas être ouverte tout de suite car elle est très abîmée par des groupes armés. Tout d'abord, il faut la réparer, ce qui demandera du temps, a déclaré le ministre syrien des Transports, Ali Hammud, dans un entretien accordé à Sputnik.

«Les équipes de réparation sont prêtes à entamer les travaux pour les effectuer dans les meilleurs délais. À l'heure qu'il est, nous attendons l'achèvement des vérifications nécessaires par les sapeurs du génie militaire. La reprise de la circulation sur cette route interurbaine sera une nouvelle victoire sur le terrorisme», a poursuivi l'interlocuteur de l'agence.

Et d'ajouter que le gouvernement syrien avait livré tout le nécessaire pour la réparation de la route Damas-Homs qui serait meilleure que par le passé et correspondrait aux plus hauts standards de qualité.

La circulation sur la route interurbaine via Kharasta dans la banlieue de la capitale syrienne a été suspendue il y a plusieurs années, les hostilités incessantes l'ayant beaucoup abîmée. Après la libération quasi totale des terroristes de la Ghouta orientale par l'armée syrienne, la réparation de la route est devenue possible.

Le gouvernement syrien a lancé le 18 février une opération visant à libérer la Ghouta orientale. Vers le 29 mars, cette région a été libérée à 90%.

Dossier:
Situation dans la Ghouta orientale (printemps 2018) (44)

Lire aussi:

Une octogénaire étranglée, dépouillée et enfermée dans un placard, près de Calais
La Russie proteste suite à la violation de sa frontière par un destroyer US et se dit prête à réagir aux provocations
Un scientifique nucléaire iranien de haut rang assassiné près de Téhéran - images
Comment les policiers ont justifié les coups portés sur le producteur de musique à Paris
Tags:
réparations, génie, sapeur, route, victoire, terrorisme, libération, opération, Sputnik, armée gouvernementale syrienne, Ali Hammud, Homs, Damas, Ghouta orientale, Syrie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook