Ecoutez Radio Sputnik
    des migrants à Berlin

    «Frayeur des migrants»: un Allemand vendait des armes à feu pour abattre des clandestins

    © AP Photo / Markus Schreiber
    International
    URL courte
    4118

    Un militant allemand d’extrême droite a pu vendre 193 armes à feu en ligne pour attaquer des migrants illégaux avant d’être interpellé en Hongrie.

    Des réfugiés en Allemagne
    © Sputnik . Екатерина Соловьева
    C’est pour lutter contre les clandestins que Mario Roensch, militant allemand d’extrême droite de 34 ans, a vendu en ligne des armes à feu et a pu «se débarrasser» de plusieurs dizaines de pièces, a annoncé le parquet de Berlin.

    «Il est soupçonné d’avoir vendu illégalement 193 fusils nécessitant une licence à des acheteurs en Allemagne», lit-on dans un communiqué.

    Le magasin en ligne était intitulé Migrantenschreck (frayeur des migrants). D'après le parquet, l'homme était à la tête de ce site entre mai et novembre 2016 et appelait les Allemands à «s'armer contre les réfugiés».

    M.Roensch, qui a pu échapper aux autorités allemandes, a été arrêté en vertu d'un mandat d'arrêt européen alors qu'il se trouvait à Budapest.

    Selon des médias allemands, l'homme est soupçonné d'être lié à la tristement célèbre page Facebook d'extrême droite Anonymous.Kollektiv, ainsi qu'au portail en ligne Anonymousnews qui diffuse un contenu anti-islamique et antisémite.

    Lire aussi:

    Un lieutenant de la Bundeswehr suspecté de projeter un attentat
    Merkel s’assoit avec les Russes d’Allemagne pour discuter, une première
    On ne peut plus faire comme avant: Berlin réoriente sa politique à l'égard d’Ankara
    Tags:
    armes à feu, migrants, Budapest, Berlin, Hongrie, Allemagne
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik