Ecoutez Radio Sputnik
    l'aéroport de Londres-Heathrow

    Londres donne une explication à l'inspection de l'avion russe

    © AFP 2018 Andrew Cowie
    International
    URL courte
    766144

    Selon Londres, il s’agissait d’une inspection de routine à bord d’un avion russe à l'aéroport de Londres-Heathrow, qui avait été effectuée ce vendredi.

    Après que Moscou a demandé à Londres d'éclaircir la cause de l'inspection de l'avion de la compagnie aérienne russe Aeroflot à l'aéroport de Londres-Heathrow, le Royaume-Uni a présenté son explication.

    Selon le ministère britannique de l'Intérieur, l'avion russe a été inspecté dans le cadre de la lutte contre le crime organisé.

    «La Garde frontalière a pour habitude d'inspecter des avions pour protéger le Royaume-Uni contre le crime organisé et contre ceux qui tentent d'introduire des substances nocives, comme des drogues ou des armes à feu, dans le pays», a déclaré le ministère.

    Il est à noter qu'auparavant Scotland Yard avait déclaré que la police n'avait pas inspecté l'avion russe

    En outre, il est aussi à préciser que l'avion était à destination de Moscou, et non de Londres.

    Ce vendredi, les autorités britanniques ont organisée une inspection sans explication à bord d'un avion russe à l'aéroport de Londres-Heathrow. Le ministère russe des Affaires étrangère a qualifié cet incident de nouvelle provocation.

    Selon la porte-parole de la diplomatie russe, Maria Zakharova, le comportement de la police britannique indique clairement son désir de procéder à une manipulation à bord sans témoin.

    Le commandant de bord de l'avion, Vitali Mitrofanov, a pour sa part déclaré que les Britanniques avaient inspecté l'avion sans agents de bord, violant ainsi les règles.

    Lire aussi:

    Inspection d’un avion russe à Londres: le commandant de bord révèle ce qui était recherché
    Le Royaume-Uni présente ses excuses pour l’inspection de l'avion russe à Londres
    Inspection d’un avion russe au Royaume-Uni: Moscou évoque une nouvelle provocation
    Tags:
    inspections, aéroport de Heathrow, Aeroflot, Royaume-Uni
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik