Ecoutez Radio Sputnik
    Maria Zakharova

    Selon la diplomatie russe, l’affaire Skripal a un but politique précis

    © Sputnik . Vitaliy Belousov
    International
    URL courte
    Enquête sur l’empoisonnement de Sergueï Skripal (92)
    32701

    L’objectif principal de certains pays occidentaux consiste à saboter la Coupe du Monde de football 2018 en Russie, a déclaré la porte-parole du ministère russe des Affaires étrangères, Maria Zakharova, commentant la situation actuelle sur l’arène mondiale et les tensions autour de l’affaire Skripal.

    La porte-parole du ministère russe des Affaires étrangères, Maria Zakharova, a commenté dans une interview à la chaîne de télévision Piatiy kanal («chaîne numéro cinq», en français) le scandale autour de l'empoisonnement de l'ex agent-double Sergueï Skripal et de sa fille Ioulia dans le contexte de la Coupe du Monde de football qui doit se dérouler en Russie cet été.

    «J'ai l'impression que, comme le dit une expression russe "Herbe, ne pousse pas!", ils font tout pour annuler la Coupe du Monde en Russie […] Tous les moyens sont bons. Tout se focalise sur ce ballon qui, de toute façon, entrera en contact avec les terrains de football russes», a-t-elle déclaré, répondant au présentateur qui avait demandé si la Russie pourrait faire face à un isolement à l'approche du Mondial 2018.

    Selon Mme Zakharova, c'est «le rêve, l'objectif principal» de certains pays occidentaux.

    Le 4 mars dernier, Sergueï Skripal et sa fille Ioulia ont été retrouvés inconscients aux abords d'un centre commercial de Salisbury. Une semaine plus tard, la Première ministre britannique, Theresa May, a accusé la Russie d'être derrière l'empoisonnement des Skripal, sans toutefois présenter de preuves pour appuyer ses allégations, avant d'expulser 23 diplomates russes du Royaume-Uni.

    Par la suite, 18 pays de l'UE ainsi que les États-Unis, le Canada, la Norvège, l'Ukraine, l'Albanie, le Monténégro et la Moldavie ont annoncé leur décision d'expulser des diplomates russes dans le cadre de l'affaire Skripal. Le plus grand nombre de Russes a été expulsé des États-Unis, soit 48 diplomates et 12 employés de la mission russe auprès de l'Onu. Washington a par ailleurs ordonné la fermeture du consulat général russe à Seattle, ce à quoi Moscou a riposté en fermant le consulat général américain à Saint-Pétersbourg. Le nombre de diplomates expulsé dans le cadre de l'affaire Skripal avoisine désormais les 151 personnes du côté occidental et plus de 300 au total des deux côtés.

    Le Mondial 2018 de football aura lieu du 14 juin au 15 juillet dans 12 stades de 11 villes russes: Moscou, Kaliningrad, Saint-Pétersbourg, Volgograd, Kazan, Nijni Novgorod, Samara, Saransk, Rostov-sur-le-Don, Sotchi et Ekaterinbourg.

    Dossier:
    Enquête sur l’empoisonnement de Sergueï Skripal (92)

    Lire aussi:

    L’ambassadeur russe aux USA: Washington préparait un coup contre Moscou depuis 3 semaines
    Moscou: on a «forcé la main» à plusieurs pays pour qu’ils expulsent des diplomates
    Moscou convoque une réunion du Conseil de sécurité sur l'affaire Skripal
    Tags:
    empoisonnement, sport, diplomatie, politique, football, Mondial 2018, Union européenne (UE), Sergueï Skripal, Maria Zakharova, Royaume-Uni, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik