International
URL courte
Expulsion de diplomates russes et riposte (58)
372234
S'abonner

En dépit de l'expulsion massive de diplomates russes, les pays de l'UE espèrent toujours coopérer avec Moscou, affirme le chef de la diplomatie allemande.

Les pays de l'Union européenne ont besoin de la Russie et espèrent coopérer avec elle, a déclaré le ministre allemand des Affaires étrangères, Heiko Maas.

«Nous sommes ouverts au dialogue et nous espérons que la confiance sera progressivement restaurée si la Russie, pour sa part, y est prête», a indiqué le chef de la diplomatie allemande dans un entretien au Bild.

Selon lui, la Russie est un des piliers importants de l'ordre international, et l'Union européenne a besoin d'une collaboration avec Moscou pour mettre fin aux conflits armés et œuvrer ensemble pour le désarmement.

Dans le même temps, M.Maas a souligné que l'expulsion des diplomates russes des pays membres de l'UE constituait une manifestation de solidarité avec Londres suite à la tentative d'assassinat de l'ex-agent double russe Sergueï Skripal et de sa fille Ioulia au Royaume-Uni.

Le 4 mars dernier, M.Skripal et sa fille avaient été retrouvés inconscients aux abords d'un centre commercial de Salisbury. Une semaine plus tard, la Première ministre britannique, Theresa May, a accusé la Russie d'être derrière l'empoisonnement des Skripal, sans toutefois présenter de preuves pour appuyer ses allégations, avant d'expulser 23 diplomates russes du Royaume-Uni.

18 pays de l'UE ainsi que les États-Unis, le Canada, la Norvège, l'Ukraine, l'Albanie, le Monténégro et la Moldavie ont annoncé leur décision d'expulser des diplomates russes dans le cadre de l'affaire Skripal. Le plus grand nombre de Russes a été expulsé des États-Unis, soit 48 diplomates et 12 employés de la mission russe auprès de l'Onu. Washington a par ailleurs ordonné la fermeture du Consulat général russe à Seattle. Le nombre de diplomates expulsé dans le cadre de l'affaire Skripal avoisine désormais les 151 personnes du côté occidental, et plus de 300 au total des deux côtés.

Dossier:
Expulsion de diplomates russes et riposte (58)

Lire aussi:

Télétravail, une bombe à retardement pour la compétitivité économique des entreprises françaises?
Une syndicaliste policière s’en prend en direct au patron de BFM TV, accusant la chaîne de «mensonge»
Agriculteur en colère: marre des «écolo-bobos donneurs de leçons»
Assassinat de Mohsen Fakhrizadeh: un temps Mossad à Téhéran
Tags:
empoisonnement, diplomates, coopération, expulsions, désarmement, Sergueï Skripal, Heiko Maas, Theresa May, Allemagne, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook