Ecoutez Radio Sputnik
    Ville de douma

    Ghouta orientale: un millier de radicaux et membres de leurs familles évacués de Douma

    © REUTERS / Bassam Khabieh
    International
    URL courte
    9370

    Dans le cadre des accords entre militaires syriens et radicaux, près de 1.000 extrémistes du groupe Faylaq al-Rahman et membres de leurs familles sont sortis de la ville de Douma, dans la Ghouta orientale, a appris Sputnik d’une source au sein des organes de sécurité.

    Un millier de combattants du groupe Faylaq al-Rahman avec leurs familles sont évacués de la ville syrienne de Douma, a annoncé à Sputnik une source au sein des organes de sécurité.

    «Ce soir, 24 cars ont quitté Douma pour Idlib en passant par le couloir humanitaire de Muhayam al-Wafedin. Cela a eu lieu dans le cadre des accords conclus entre l'armée syrienne et les radicaux à Douma, tout d'abord avec Jaysh al-Islam», a raconté l'interlocuteur de Sputnik.

    Samedi, les derniers groupes de radicaux et les membres de leurs familles ont quitté les localités de Jobar, de Zamalka, d'Aïn Tarma et d'Arbine, dans la Ghouta orientale. La seule agglomération qui reste contrôlée par les extrémistes de Jaych al-Islam est Douma. Ces derniers doivent quitter la ville après que l'évacuation de Faylaq al-Rahman a été terminé, a précisé la source.

    Auparavant, le Centre russe pour la réconciliation des parties en conflit en Syrie avait fait savoir que l'opération d'évacuation du groupe Faylaq al-Rahman de la Ghouta orientale s'achevait.

    Lire aussi:

    Ghouta orientale: l’évacuation des radicaux menée à son terme
    Le Figaro: Douma passe sous contrôle du gouvernement avec l’aide de la Russie
    Les groupes radicaux s’affrontent dans la Ghouta après l’appel à se séparer d’al-Nosra
    Tags:
    négociations, armée, groupes armés, groupes radicaux, combattant, radicaux, Jaysh al-Islam (Armée de l'islam), Centre russe pour la réconciliation des parties en conflit en Syrie, Idlib, Douma, Ghouta orientale, Syrie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik