International
URL courte
3211
S'abonner

Au moins 18 personnes ont été tuées et 84 autres blessées lors d’affrontements entre les djihadistes de Boko Haram et des soldats nigérians près de la ville de Maiduguri, dans le nord-est du pays, ont annoncé lundi les services de secours.

Les combats entre les djihadistes de Boko Haram et les militaires nigérians ont fait au moins 18 morts et 64 blessés près de la ville de Maiduguri (nord-est du pays), rapporte l'agence locale de gestion des urgences (SEMA).

«Pour l'instant, nous avons recensé 18 cadavres dans les deux quartiers de Bale Shuwa et Bale Kura», près de Maiduguri, a déclaré à l'AFP un responsable de l'évacuation pour la SEMA, précisant que «les personnes ont été tuées alors qu'elles essayaient de fuir les tirs entre les insurgés et les militaires.»    

Boko Haram mène depuis 2009 une insurrection sanglante dans le nord-est du Nigeria. Ses attaques, et la répression par l'armée, ont fait plus de 20.000 morts et 2,6 millions de déplacés.    

 

Lire aussi:

Une deuxième vague de Covid-19, «c’est presque certain», affirme un infectiologue japonais
Un homme de 75 ans en sang: les policiers de Buffalo démissionnent par solidarité avec leurs deux collègues suspendus
Tensions dans le centre de Marseille où la police tente de disperser les manifestants - vidéos
Engagement de GI en Tunisie: Washington accuse Moscou et tente de doubler Paris
Tags:
attaque, Boko Haram, Nigeria
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook