Ecoutez Radio Sputnik
    Mark Zuckerberg

    Mark Zuckerberg explique quand Facebook règlera les problèmes de sécurité des données

    © AP Photo/ Marcio José Sánchez
    International
    URL courte
    5111

    Facebook a besoin de quelques années pour régler les problèmes de sécurité des données des utilisateurs, a déclaré le fondateur de ce réseau social, Mark Zuckerberg, dans une interview accordée au portail Vox.

    Le fondateur de Facebook, Mark Zuckerberg, a annoncé que la résolution des problèmes de sécurité des données sur ce réseau social prendra au moins plusieurs années.

    «Je voudrais que nous surmontions cela [problème de sécurité, ndlr], mais cela prendra quelques années. J'aurais voulu pouvoir dire que nous réglerons tous ces problèmes en trois ou six mois, mais la réalité est que la résolution de certaines de ces questions prendra plus de temps», a-t-il déclaré dans une interview accordée au portail Vox.

    Selon lui, en ce moment, près de 14.000 personnes travaillent sur la sécurité des données. Facebook espère augmenter cet effectif à 20.000 personnes avant la fin de l'année.

    Mark Zuckerberg s'est récemment excusé d'avoir trahi la confiance des utilisateurs dans l'affaire de la société britannique Cambridge Analytica.

    Auparavant, The New York Times a révélé que Cambridge Analytica avait utilisé illégalement les données de 50 millions d'utilisateurs de Facebook pour évaluer les préférences politiques des électeurs et mieux cibler la campagne de l'élection présidentielle de l'actuel Président des États-Unis.

    La procureure générale du Massachusetts, Maura Healey, a annoncé le 17 mars l'ouverture d'une enquête concernant Facebook et Cambridge Analytica. Au milieu de ce scandale, des organes de contrôle d'Israël, du Canada et un comité du parlement britannique ont décidé d'examiner les activités de Facebook.

    Lire aussi:

    Facebook révèle combien de profils auraient été exploités par Cambridge Analytica
    Cambridge Analytica révèle les clauses de son contrat avec Facebook
    Fuite des données personnelles sur Facebook: la grogne devient planétaire
    Tags:
    élections, réseaux sociaux, scandale, données, sécurité, Facebook, Cambridge Analytica, Mark Zuckerberg, Israël, Canada, Massachusetts, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik