International
URL courte
3321
S'abonner

Le ministre nord-coréen des Affaires étrangères, Ri Yong-ho, a pris l’avion de Pyongyang à Pékin mardi matin pour se rendre ensuite en Azerbaïdjan et en Russie, a annoncé la télévision japonaise.

Le chef de la diplomatie nord-coréenne a commencé une grande tournée dans les pays étrangers, voici ce que rapporte la chaîne japonaise NHK en se basant sur de nombreuses sources diplomatiques.

Selon elles, le ministre des Affaires étrangères Ri Yong-ho a pris l'avion à Pékin mardi matin. Il se rendra par la suite en Azerbaïdjan, où il participera à la conférence du Mouvement des pays non alignés tenue les 5-6 avril, puis il ira en Russie.

Le ministère chinois des Affaires étrangères vient de confirmer la visite du responsable nord-coréen à Pékin, ajoutant qu'une rencontre avec le chef de diplomatie chinoise était prévue. 

La chaîne stipule néanmoins que la Corée du Nord n'a pas encore annoncé ou confirmé cette information.

Le ministère russe des Affaires étrangères a déclaré plus tôt que Moscou envisageait la visite du chef de la diplomatie nord-coréenne en Russie dans un proche avenir.

Les experts lient l'éventuelle visite de M.Ri en Russie, ainsi que la visite de Kim Jong-un en Chine la semaine dernière, au désir des autorités nord-coréennes d'obtenir l'appui d'autres pays avant la réunion prévue avec le dirigeant américain pour garantir la préservation du système politique nord-coréen et pour réduire les menaces militaires lors des négociations sur la dénucléarisation.

Le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un a entrepris du 25 au 28 mars une visite non officielle en Chine, a fait savoir l'agence Xinhua. Il s'agissait de la première visite à l'étranger du dirigeant nord-coréen depuis son accession au pouvoir il y a sept ans.

Lire aussi:

La vidéo d’un homme poussant une femme dans les escaliers du métro parisien suscite une controverse
Policiers brûlés à Viry-Châtillon: bagarre générale au moment du verdict à 1h du matin – vidéo
Femme poussée dans le métro parisien: «l’auteur de l’agression» interpellé, dit Marlène Schiappa
Un drone-kamikaze russe frappe des radicaux en Syrie – vidéo
Tags:
visite, Ri Yong-ho, Azerbaïdjan, Corée du Nord, Chine, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook