International
URL courte
8543
S'abonner

Le Président russe a annoncé ce mardi la décision de Moscou d'accélérer les livraisons des systèmes russes S-400 Triumph à Ankara et a déclaré que les deux pays s'étaient entendus sur le prix.

À l'issue de négociations avec le Président turc, Recep Tayyip Erdogan, Vladimir Poutine a confirmé qu'il était prévu d'accélérer les livraisons des systèmes russes S-400 de défense antiaérienne et antimissile à la Turquie.

«Nous avons bien évidemment évoqué la collaboration entre la Russie et la Turquie dans le domaine technique-militaire, notamment la réalisation du contrat sur la livraison de systèmes S-400 Triumph russes à Ankara. Nous avons décidé d'accélérer les livraisons de ces systèmes de défense russes hautement efficaces», a souligné Vladimir Poutine lors d'une conférence de presse accordée mardi à l'issue de négociations russo-turques.

Évoquant cette décision, il a précisé qu'elle avait été prise «à la demande de nos partenaires et amis turcs».

«Nous avons accéléré la livraison et nous nous sommes entendus sur les prix, ce qui est extrêmement important», a-t-il encore noté.

En septembre dernier, le Service fédéral russe pour la coopération militaire et technique (FSVTS) a annoncé que Moscou et Ankara avaient signé un accord prévoyant la livraison de plusieurs systèmes S-400 en Turquie.

Le S-400 Triumph est le système de défense antiaérienne et antimissile russe le plus moderne, capable également de détruire des cibles terrestres. La portée des missiles qui équipent les S-400 dépasse les 400 kilomètres. Ils peuvent en outre atteindre une altitude de 30 kilomètres.

S-400 Triumph
© Sputnik .
Infographie: Système de défense antiaérienne et antimissile S-400 Triumph

 

Lire aussi:

L’Allemagne réagit aux menaces US contre le gazoduc Nord Stream 2
Alain Finkielkraut s’attaque à son tour à Didier Raoult
Trump menace de «fermer» les réseaux sociaux après le signalement de ses tweets
Une soirée avec de l'eau de Cologne comme apéritif tourne au drame en Tunisie
Tags:
accélération, livraisons d'armes, S-400, Vladimir Poutine, Recep Tayyip Erdogan, Ankara, Moscou, Turquie, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook