Ecoutez Radio Sputnik
    La police près du bureau de YouTube à San Bruno, en Californie

    Fusillade au siège de YouTube en Californie, des blessés

    © AP Photo/ Jeff Chiu
    International
    URL courte
    16328

    Les policiers de la ville californienne de San Bruno sont intervenus mardi dans les locaux de YouTube, suite à des informations sur une fusillade. La police a confirmé qu'au moins quatre personnes ont été blessées, alors que l'assaillante s'est donné la mort.

    La police américaine mène une opération au 901, Cherry Ave, dans la ville de San Bruno, en Californie, après avoir été avertie de la présence d'un tireur au siège de YouTube, a appris Sputnik auprès de la police.

    Les forces de l'ordre ont appelé les résidents à éviter le secteur. ​​D'après la chaîne de télévision ABC, une femme en vêtements sombres et portant un foulard sur la tête aurait ouvert le feu. La femme suspecte est morte, selon la chaîne MSNBC.

    ​Sur une vidéo publiée sur internet, on voit la police fouiller les personnes qui ont quitté les locaux de YouTube.

    Selon les dernières informations de la police, quatre personnes ont été blessées. L'assaillante serait morte après avoir retourné l'arme contre elle.

    «Il y a quatre personnes touchées par des coups de feu, qui ont été évacuées et il y a une personne morte à l'intérieur du bâtiment», a déclaré devant les journalistes Ed Barberini, chef de police de San Bruno. 

    Selon lui, la femme est décédée d'une blessure par balle qu'elle s'était «infligée elle-même».

    L'hôpital de San Francisco a annoncé avoir accueilli trois blessés — deux femmes et un homme qui est dans un état critique — suite à l'incident au siège de YouTube. D'après la chaîne ABC, cinq personnes auraient été transportées à l'hôpital Stanford Health Care.

    «Nous avons trois blessés dont l'un est dans un état critique, l'état d'un autre est sérieux et celui du troisième est stable», a précisé Brent Andrew, représentant de l'hôpital de San Francisco.

    Mardi vers 13h00 heure locale, un employé de YouTube, Vadim Lavrusik, a annoncé avoir entendu des coups de feu et vu des gens courir. Il a affirmé s'être barricadé dans une pièce avec des collègues puis a précisé qu'il avait été évacué et qu'il était sain et sauf.

    «Nous étions à une réunion quand nous avons entendu des gens courir, parce que le sol tremblait. J'ai d'abord cru que c'était un tremblement de terre […]. Nous sommes allés vers la sortie et nous avons vu quelqu'un qui a dit qu'il y avait une personne armée», a indiqué un autre employé, Todd Sherman.

    Les médias diffusent des images des policiers qui se trouvent sur les lieux. Une vidéo publiée en ligne montre des gens qui sortent du bâtiment les bras levés, supervisés par des agents de police.

    «Nous fouillons l'édifice, mais nous n'avons pas d'informations selon lesquelles il y aurait eu un autre assaillant», a ajouté M.Barberini.

    ​Alphabet, la maison mère du géant internet américain Google, qui possède également YouTube, a publié un communiqué indiquant qu'une enquête était en cours sur une éventuelle fusillade à San Bruno.

    «Situation concernant YouTube: nous coordonnons nos efforts avec ceux des autorités et nous fournirons des informations sur Google et YouTube dès qu'elles sont disponibles», a indiqué Google sur Twitter. 

    ​Selon des témoins oculaires, une unité spéciale de la police est arrivée au siège de YouTube et un négociateur est entré à l'intérieur du bâtiment.

    Un employé de YouTube cité par des médias a déclaré avoir vu des «traces de sang» dans les escaliers pendant l'opération d'évacuation. Selon lui, le malfaiteur s'est suicidé.

    Le Président Trump, qui a été informé du survenu, a exprimé son soutien aux familles des blessés et sa reconnaissance aux agents de police et sauveteurs qui travaillent sur les lieux.

    Au total, plus de 1.600 personnes travaillent dans les locaux de YouTube.

    Lire aussi:

    Fusillade au siège de YouTube: les médias révèlent l’identité de l’assaillante (photo)
    Trois morts dans une fusillade à San Francisco
    23 millions d’enfants ciblés par l’espionnage de YouTube?
    Tags:
    police, blessés, fusillade, YouTube, Donald Trump, San Bruno (Californie), Californie, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik