Ecoutez Radio Sputnik
    Police italienne

    Paris explique l’intervention de douaniers français en Italie

    © AFP 2018 JEAN-CHRISTOPHE MAGNENET
    International
    URL courte
    11333

    «Je suis désolé pour le malentendu»: le ministre de l'Action et des Comptes publics Gérald Darmanin s’est excusé devant l’Italie après l'entrée jugée «inacceptable» de douaniers français armés dans un local alloué à une ONG d’aide aux migrants, dans une petite ville frontalière située dans les Alpes italiennes.

    Dans une interview accordée au quotidien italien Corriere della Sera, Gérald Darmanin, ministre français de l'Action et des Comptes publics, s'est excusé devant les autorités italiennes après une intervention des douaniers français sur le sol italien.

    La France a d'abord jugé que la présence des douaniers était parfaitement légale, mais le ministère italien des Affaires étrangères a quant à lui parlé d'un «acte grave, considéré totalement en dehors du cadre de la collaboration entre États frontaliers».

    Dans une tentative d'apaiser la colère de Rome, M.Darmanin a qualifié l'incident de «regrettable» mais a souligné qu'il s'agissait d'un contrôle douanier de routine. Le ministre a tenu à souligner l'importance de la coopération avec l'Italie, notamment dans le domaine douanier.

    Il a annoncé une visite en Italie le 16 avril.

    Auparavant, le parquet de Turin avait ouvert une enquête sur la présence de douaniers français dans un local de la gare de Bardonecchia. De plus, l'ambassadeur de France en Italie a été convoqué au ministère italien des Affaires étrangères.

    La station de ski de Bardonecchia (Piémont) voit arriver un flux régulier de migrants, même si les trains pour la France sont fortement contrôlés. Certains passent par la route d'un col, longue de 16 km, qui sépare Bardonecchia de Névache, le premier village français.

    Lire aussi:

    L’entrevue Conte-Macron en danger suite aux propos de Paris contre Rome sur les migrants
    Le ministre français Gérald Darmanin visé par une enquête pour abus de faiblesse
    L’Aquarius toujours à flot, la politique de Macron en Italie risque le naufrage
    Tags:
    douaniers, excuses, Gérard Darmanin, Italie, France
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik