Ecoutez Radio Sputnik
    Agents des services secrets

    Une voiture des services secrets américains volée en plein jour

    © AP Photo / Andrew Harnik
    International
    URL courte
    13341

    Un véhicule appartenant aux services secrets américains a été volé ce lundi en plein jour dans une station-service à Arlington, ont annoncé mardi les autorités.

    Selon The Washington Post, lundi vers 14h25 (heure locale) les policiers ont reçu un appel les informant que deux hommes avaient volé une GMC Envoy noire qui était en réparation dans une station-service.

    Un porte-parole du bureau des services secrets des États-Unis à Washington a confirmé que l'Envoy volé appartenait à l'agence. Le véhicule n'avait aucun équipement à l'intérieur qui «compromet la mission des services secrets», selon une déclaration envoyée par courriel par les services secrets.

    Seules des descriptions vagues des suspects ont été rendues publiques. La police d'Arlington a décrit un des malfaiteurs comme un homme noir portant des vêtements noirs et l'autre comme un homme noir portant un sweat à capuche gris foncé et un jean bleu, ajoutant que ce dernier portait une valise.

    Ce vol de voiture n'est pas la première bévue des services secrets américains.

    Fin décembre 2015, juste avant Noël, un agent travaillant à la Division de protection du Président Obama avait laissé son véhicule personnel sur un parking non loin du siège du Service secret à Washington d'où son pistolet, son badge, ses menottes et sa clé USB lui avaient été volés en plein jour.

    Mais perdre une voiture et même son pistolet est quand même mieux que de se tirer dessus avec sa propre arme, comme l'a fait un autre agent maladroit des services secrets américains. L'été dernier, cet agent secret s'était blessé avec son arme de service au moment de la décharger.

    Lire aussi:

    Protection de Trump: le Secret Service a épuisé son fonds de salaire annuel
    Un Américain avoue avoir voulu vendre des infos secrètes à un faux agent russe
    Poutine: plus de 60 attentats déjoués sur le sol russe en 2017
    Tags:
    services secrets, Washington
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik