International
URL courte
5213
S'abonner

Le père de Nasim Aghdam, responsable de la fusillade dans les locaux de YouTube en Californie, a révélé ce qui aurait pu pousser sa fille à perpétrer ce crime qui aurait fait quatre blessés dont trois ont été hospitalisés.

Ismail Aghdam, père de la femme qui a ouvert le feu hier au siège de YouTube à San Bruno en Californie, a expliqué aux journalistes que sa fille Nasim, âgée de 38 ans, «détestait cette société», écrit The Mercury News.

Selon lui, il y a quelques semaines Nasim a appris à sa famille que YouTube avait censuré ses vidéos et cessé de la rémunérer pour leur contenu.

«Elle était en colère», a-t-il déclaré dans une interview à son domicile dans le comté de Riverside.

Ismail Aghdam a expliqué que sa fille était une activiste végétalienne et une grande passionnée des animaux. C'est dans cet esprit, comme l'indique le média, que Nasim avait créé une association caritative appelée Peace Thunder Inc., pour «sensibiliser les gens sur la cruauté envers les animaux, la pollution de l'environnement» et d'autres causes.

À en croire son père, la femme considérait que YouTube agissait à dessein en baissant le nombre de visionnages sur sa chaîne. Lorsque la blogueuse s'est adressée au service technique, on lui a expliqué que l'âge autorisant l'accès pour ses vidéos avait été changé car elles contenaient des scènes indécentes.

Alors, Nasim a annoncé qu'elle se rendrait elle-même dans les locaux de la société pour faire part de son mécontentement face à cette politique qu'elle considérait injuste à son égard.

«Elle se plaignait toujours que YouTube ruinait sa vie», a également déploré le frère de l'assaillante, Shahran Aghdam, cité par The Mercury News.

Par ailleurs, sa famille affirme ignorer où Nasim aurait pu s'être procuré des armes. Quelques jours avant le crime, elle avait quitté la maison paternelle et sa famille s'est adressée à la police pour la retrouver.

Le drame a eu lieu hier au siège de YouTube à San Bruno en Californie. Une femme a ouvert le feu dans les locaux de la société américaine. D'après la police, elle a agi seule.

Quelque temps plus tard, la femme a été retrouvée morte. Selon certains rapports, elle se serait suicidée. La police a indiqué que la fusillade avait fait quatre blessés dont trois ont été hospitalisés, l'un d'entre eux étant dans un état critique.

Lire aussi:

Une Chinoise venant de Wuhan dupe les autorités françaises et entre à Paris avec de la fièvre
Un poisson saute hors de l’eau et transperce le cou d’un pêcheur – photo choc
Poutine rhabille un militaire palestinien en pleine cérémonie – vidéo
Comment Téhéran pourrait faire s’effondrer les marchés américains
Tags:
blogueurs, blessés, enquête, fusillade, police, YouTube, Californie, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via FacebookCommenter via Sputnik