International
URL courte
242158
S'abonner

La politique US en Syrie risque de provoquer tôt ou tard une nouvelle guerre «de tous contre tous» dans le pays, estime le colonel général de l'état-major interarmées russe Sergueï Roudskoï.

La politique de Washington visant à morceler la Syrie jette les bases d'une nouvelle guerre d'envergure dans ce pays, a déclaré le chef du Commandement opérationnel principal de l'état-major russe Sergueï Roudskoï dans le cadre de la conférence sur la sécurité organisée à Moscou.

«Les États-Unis se sont fixés pour objectif de diviser la Syrie, et alimentent aujourd'hui un potentiel de conflit qui engendrera, tôt ou tard, une nouvelle guerre de tous contre tous», a prévenu l'officier.

Drapeau syrien
© AP Photo / Alexander Kots/Komsomolskaya Pravda
Dans le même temps, M.Roudskoï a estimé que les conditions étaient réunies aujourd'hui pour la «renaissance» de la Syrie «en tant qu'un État uni et indivisible».

Il a ainsi qualifié d'inacceptables les plans américains visant à créer un quasi-État sur la rive est de l'Euphrate. Selon l'officier, les États-Unis sont en train de créer dans la région des organes de pouvoir qui leur sont loyaux et qui seront dotés de leur propres forces armées.

Auparavant, le ministre russe des Affaires étrangères Serguei Lavrov a accusé les États-Unis de chercher à isoler la rive est de l'Euphrate du reste de la Syrie en implantant leurs bases militaires dans la région.

Lire aussi:

Une voiture fonce sur une terrasse en centre-ville de Fontainebleau, plusieurs blessés
Véran confirme un possible allégement concernant le pass sanitaire
Sous-marins australiens: «Ce qu'il vient de se passer» pèsera sur l’avenir de l’Otan, selon Le Drian
Sous-marins: Canberra et Washington réagissent au rappel des ambassadeurs français
Tags:
Syrie, Sergueï Roudskoï, crise syrienne, guerre
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook