Ecoutez Radio Sputnik
    otan

    Moscou dévoile le lien entre sécurité européenne et renforcement de l’Otan vers l’Est

    NATO
    International
    URL courte
    10232

    Les tentatives de l’Otan visant à soutenir militairement les pays baltes n’améliorent pas la sécurité à l’échelle de l’Europe, a déclaré le vice-ministre russe des Affaires étrangères.

    La Maison-Blanche s'est engagée à accorder aux pays baltes une aide militaire dont le montant atteindra 170 millions de dollars en vue de renforcer les capacités des forces armées nationales et les forces nationales de sécurité de l'Estonie, de la Lituanie et de la Lettonie.

    «Les États-Unis continuent à poursuivre une politique de deux poids deux mesures visant d'une part, à renforcer le flanc est et à créer un tremplin pour des projections hostiles, et d'autre part, selon toute évidence, à pousser leurs alliés à appliquer rigoureusement les demandes de Washington d'augmenter de 2% le budget militaire (de l'Otan, ndlr). Les États-Unis ont intérêt à ce que cet argent soit dépensé en premier lieu pour l'achat d'armements américains», a déclaré dans la foulée le vice-ministre russe des Affaires étrangères, Aleksandr Glouchko.

    Selon lui, «notre position est claire et nous partons du principe que toutes ces tentatives n'améliorons pas la sécurité en Europe, mais au contraire la sapent».

    Dans le sillage du conflit qui affecte le sud-est de l'Ukraine, l'Otan a suspendu sa coopération civile et militaire avec la Russie. En juillet 2016, les deux parties ont repris leur dialogue diplomatique dans le cadre du Conseil Otan-Russie.

    Dans le même temps, l'Alliance atlantique a donné son feu vert au déploiement, depuis 2017, de quatre bataillons multinationaux dans les pays baltes et en Pologne.

    Lire aussi:

    Stoltenberg: l’Otan ne veut pas d’une nouvelle «guerre froide» avec la Russie
    Et si une guerre éclatait entre Moscou et Kiev? Rasmussen raconte qui la gagnerait
    Le contingent de l’Otan en Lettonie augmenté de 100 militaires canadiens
    Tags:
    renforcement, OTAN, pays baltes, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik