Ecoutez Radio Sputnik
    Ambassade américaine à Moscou

    L’expulsion des diplomates américains de l’ambassade de Moscou en vidéo

    © Sputnik . Ilya Pitalev
    International
    URL courte
    Expulsion de diplomates russes et riposte (58)
    7372

    Les diplomates américains expulsés devaient quitter la Russie avant le 5 avril. Et dans la nuit de mercredi à jeudi le bâtiment de la mission diplomatique à Moscou a été évacué par les employés de l'ambassade déclarés personae non gratae dans le cadre de l'affaire Skripal.

    Les employés de l'ambassade américaine, qui ont été déclarés en Russie personae non gratae, ont quitté dans la nuit de mercredi à jeudi le bâtiment de la mission diplomatique à Moscou.

    Des voitures et des autocars sont arrivés sur le territoire de l'ambassade américaine vers 4h heure de Moscou (3h à Paris), tandis que vers 7h (6h à Paris) le convoi avait déjà quitté le territoire de l'ambassade.

    Les diplomates américains avaient déjà quitté depuis samedi dernier le Consulat américain à Saint-Pétersbourg.

    Dans le cadre de l'affaire Skripal, Washington a ordonné d'expulser 60 diplomates russes dont 48 employés de la mission diplomatique américaine et 12 employés de la mission des Nations unies. En outre, les États-Unis ont décidé de fermer le consulat russe à Seattle.

    La semaine dernière, Moscou a annoncé des mesures de rétorsion à l'encontre des États-Unis, expulsant à son tour 60 diplomates. Puis, a informé du renvoi de diplomates d'autres pays occidentaux dans le cadre de l'affaire Skripal. Le total des représentants diplomatiques renvoyés par la Russie est identique au nombre de Russes expulsés.

    Dossier:
    Expulsion de diplomates russes et riposte (58)

    Lire aussi:

    Le Consulat US à Saint-Pétersbourg ferme définitivement ses portes (vidéo)
    Affaire Skripal: la Russie expulse quatre diplomates français
    Moscou déclare 60 diplomates US personae non gratae
    Tags:
    expulsions, Ambassade des États-Unis en Russie, Sergueï Skripal, Saint-Pétersbourg, Moscou, États-Unis, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik