Ecoutez Radio Sputnik
    Maria Zakharova

    «Tube à essai honteux», Zakharova commente la disparition d’un tweet de la diplomatie UK

    © Sputnik . Ekaterina Chesnokova
    International
    URL courte
    Enquête sur l’empoisonnement de Sergueï Skripal (78)
    311042

    Le «tube à essai honteux» britannique est désormais affiché sur la page Facebook de Maria Zakharova. Elle a en effet publié la capture d’écran du tweet ultérieurement effacé par le Foreign office où la diplomatie britannique affirmait que l’agent par lequel avait été empoisonné Sergueï Skripal et sa fille était du «Novitchok» produit en Russie.

    Le Foreign Office s'est doté de son propre «tube à essai honteux» en supprimant son tweet dans lequel il avait affirmé que l'agent par lequel avait été empoisonné Sergueï Skripal et sa fille était de l'A-234 (ou Novitckok) produit en Russie, a déclaré Maria Zakharova, Elle a également publié sur sa page Facebook la capture d'écran de ce tweet afin de rappeler son contenu.

    «Désormais le Royaume-Uni a son propre "tube à essai honteux". Il s'agit d'un tweet supprimé par le ministère britannique des Affaires étrangères selon lequel le laboratoire de Porton Down aurait établi que la substance dont, d'après Londres, ont été empoisonnés les Skripal était d'origine russe. Des menteurs», a écrit Mme Zakharova.

    Auparavant, le Foreign Office avait confirmé avoir supprimé e tweet daté du 22 mars. Selon la diplomatie britannique, ses paroles ont été mal interprétées.
    Le 3 avril le chef du laboratoire de Porton Down a déclaré que les chercheurs n'avaient pas été en mesure d'établir le pays d'où provenait l'agent innervant utilisé dans la tentative d'assassinat de l'ex-agent double Sergueï Skripal et de sa fille Ioulia au Royaume-Uni.

    Dossier:
    Enquête sur l’empoisonnement de Sergueï Skripal (78)

    Lire aussi:

    Moscou: l’existence et les activités du laboratoire UK de Porton Down posent des questions
    Moscou commente la réaction de Paris aux 10 questions concernant l'affaire Skripal
    La diplomatie UK efface un tweet affirmant que «Novitchok» a été produit en Russie
    Tags:
    empoisonnement, A234, Twitter, Inc, Foreign Office, ministère russe des Affaires étrangères, Ioulia Skripal, Sergueï Skripal, Maria Zakharova, Royaume-Uni, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik