Ecoutez Radio Sputnik
    Ioulia Skripal

    Ioulia Skripal fait sa première déclaration depuis l'incident à Salisbury

    © AP Photo / Yulia Skripal/Facebook
    International
    URL courte
    Enquête sur l’empoisonnement de Sergueï Skripal (78)
    741036

    Ioulia Skripal, fille de Sergueï Skripal, a fait sa première déclaration depuis l'incident à Salisbury, selon le communiqué diffusé par Scotland Yard.

    Dans la première déclaration faite par Ioulia Skripal depuis qu'ils ont été retrouvés, avec son père Sergueï Skripal, inconscients à Salisbury le 4 mars dernier, elle a qualifié cet incident de «déroutant», selon le communiqué diffusé par Scotland Yard.

    La fille de l'ex-agent double Sergueï Skripal, Ioulia, a fait savoir qu'elle allait mieux:

    «Je me suis réveillée, il y a plus d'une semaine et je suis ravie de dire que, jour après jour, je reprends des forces».

    Et de poursuivre:

    «Je suis convaincue que vous êtes conscient que l'événement dans son entier est quelque chose de déroutant et j'espère que vous respecterez ma vie privée et celle de ma famille durant ma convalescence», a-t-elle déclaré dans un communiqué diffusé par la police en son nom.

    Elle a, par ailleurs, remercié les médecins de l'hôpital de Salisbury (Salisbury District Hospital) où elle se trouve et les habitants de la ville de Salisbury venus à leur secours lorsqu'elle et son père étaient «en état d'incapacité».

    Le 4 mars dernier, Sergueï Skripal et sa fille Ioulia ont été retrouvés inconscients aux abords d'un centre commercial de Salisbury. Les accusations d'empoisonnement de l'ex-agent double Sergueï Skripal et de sa fille Ioulia ont été portées contre Moscou par Londres il y a une semaine. La Première ministre britannique Theresa May a affirmé que Moscou était impliqué dans cette affaire, sans toutefois présenter de preuves tangibles pour appuyer ses allégations, avant d'expulser 23 diplomates russes du Royaume-Uni. Moscou a qualifié ces accusations gratuites de «cirque» avant d'expulser à son tour 23 diplomates britanniques.

    Le 3 avril le chef du laboratoire de Porton Down a déclaré que les chercheurs n'avaient pas été en mesure d'établir le pays d'où provenait l'agent innervant utilisé dans la tentative d'assassinat de l'ex-agent double Sergueï Skripal et de sa fille Ioulia au Royaume-Uni.

    Sergueï Skripal, un ancien colonel des services de renseignement militaires russes, ainsi que sa fille ont été retrouvés inconscients le 4 mars 2018 aux abords d'un centre commercial de Salisbury, au Royaume-Uni. Recruté comme agent double par les services britanniques en 1995 et condamné en Russie à 13 ans de prison pour trahison, M. Skripal a obtenu l'asile au Royaume-Uni en 2010 après un échange d'agents de renseignement entre la Russie et les États-Unis.

    Dossier:
    Enquête sur l’empoisonnement de Sergueï Skripal (78)

    Lire aussi:

    L’enregistrement téléphonique de Ioulia Skripal et sa cousine divulgué
    Affaire Skripal: des «traces qui mènent au Kremlin»? Zakharova met les points sur les «i»
    Affaire Skripal: Vienne reste sourd à l’appel de May
    Tags:
    Scotland Yard, Ioulia Skripal, Sergueï Skripal, Salisbury, Royaume-Uni
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik