International
URL courte
7240
S'abonner

Plus de 4.000 radicaux accompagnés de membres de leurs familles ont profité d’un couloir humanitaire aux environs de la localité Moukhayam al-Wafidine pour quitter la ville de Douma, le dernier bastion des extrémistes dans la Ghouta orientale, annonce la Défense russe.

L'évacuation des radicaux et des membres de leurs familles de la ville de Douma, dans la Ghouta orientale, se poursuit, annonce le ministère russe de la Défense.

«Depuis le début de la phase active de l'opération destinée à faire sortir les extrémistes de la ville de la Douma, 4.115 radicaux accompagnés de membres de leurs familles ont emprunté le couloir humanitaire dans les environs de la localité Moukhayam al-Wafidine. Au total, depuis le 28 février, 33 345 personnes ont quitté la ville de Douma», a déclaré le chef du Centre russe pour la réconciliation des parties en Syrie Iouri Evtouchenko.

L'évacuation des radicaux se déroule en vertu d'un accord avec les militaires russes. Conformément aux exigences de la partie russe, les extrémistes devaient présenter des cartes des champs minés et des tunnels souterrains, déminer les bâtiments et démanteler les barricades.

Lire aussi:

Un octogénaire décède après avoir été bousculé et insulté à la caisse car jugé «trop lent» dans le 92
«Comportement de racailles»: deux maîtres-nageurs agressés et jetés dans une piscine de Melun
Trump explique ce qu’il considère comme «le plus gros problème dans le monde», la Russie impliquée
«Sale juif, sale race»: il est pris à partie dans un immeuble parisien, sa Rolex est volée
Tags:
Centre russe pour la réconciliation des parties en conflit en Syrie, Iouri Evtouchenko, Ghouta orientale, Syrie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook