International
URL courte
7240
S'abonner

Plus de 4.000 radicaux accompagnés de membres de leurs familles ont profité d’un couloir humanitaire aux environs de la localité Moukhayam al-Wafidine pour quitter la ville de Douma, le dernier bastion des extrémistes dans la Ghouta orientale, annonce la Défense russe.

L'évacuation des radicaux et des membres de leurs familles de la ville de Douma, dans la Ghouta orientale, se poursuit, annonce le ministère russe de la Défense.

«Depuis le début de la phase active de l'opération destinée à faire sortir les extrémistes de la ville de la Douma, 4.115 radicaux accompagnés de membres de leurs familles ont emprunté le couloir humanitaire dans les environs de la localité Moukhayam al-Wafidine. Au total, depuis le 28 février, 33 345 personnes ont quitté la ville de Douma», a déclaré le chef du Centre russe pour la réconciliation des parties en Syrie Iouri Evtouchenko.

L'évacuation des radicaux se déroule en vertu d'un accord avec les militaires russes. Conformément aux exigences de la partie russe, les extrémistes devaient présenter des cartes des champs minés et des tunnels souterrains, déminer les bâtiments et démanteler les barricades.

Lire aussi:

«D’autres vaccins sont plus efficaces» qu’AstraZeneca: un début de revirement pour Macron?
Des policiers de plusieurs départements de France attaqués dans la nuit de samedi à dimanche
«Chasseurs de nuit», «crocodiles» et «cygne blanc»: les surprises du défilé aérien militaire à Moscou – images
Où est la France dans la liste des pays européens avec la plus grande part de leur population vaccinée?
Tags:
Centre russe pour la réconciliation des parties en conflit en Syrie, Iouri Evtouchenko, Ghouta orientale, Syrie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook