International
URL courte
Enquête sur l’empoisonnement de Sergueï Skripal (104)
30646
S'abonner

Un mois après l’empoisonnement de Sergueï Skripal, le chat et les deux cochons d'Inde de l'ex-espion russe sont morts. Or, la cause de leur décès laisse planer un doute.

Les animaux domestiques de l'ex-espion russe Sergueï Skripal, deux cochons d'Inde et un chat, sont morts. C'est ce qu'a déclaré hier à l'AFP une porte-parole du ministère britannique de l'Environnement, de l'Alimentation et des Affaires rurales.

«Lorsqu'un vétérinaire a pu accéder à la propriété» de Sergueï Skripal, «les deux cochons d'Inde étaient malheureusement déjà morts», a-t-elle indiqué.

«Un chat a également été trouvé dans un état de détresse, et un chirurgien vétérinaire a pris la décision d'euthanasier l'animal pour mettre fin à ses souffrances», a ajouté la porte-parole. «Cette décision a été prise dans le meilleur intérêt de l'animal et de son bien-être».

L'agence de presse indique que la porte-parole n'a pas précisé si les animaux étaient décédés d'une intoxication subie lors de l'empoisonnement des Skripal ou bien de faim après être restés sans nourriture dans la maison.

En revanche, la presse britannique, dont notamment The Mirror, affirme que les cochons d'Inde sont morts de déshydratation et non pas des suites d'une intoxication. Selon le quotidien, les restes des bêtes ont été incinérés.

La police britannique estime que les Skripal, qui étaient toujours hospitalisés jeudi, sont entrés en contact avec le poison au domicile de l'ancien espion. Elle a indiqué que la plus forte concentration de poison détectée se trouvait sur la poignée de la porte d'entrée de la maison.

Jeudi soir, la diplomatie russe a envoyé au ministère britannique des Affaires étrangères une requête visant à lui fournir les informations sur le sort des animaux domestiques des Skripal. Selon Moscou, ces données permettront de mieux comprendre ce qui s'est passé avec l'ex-espion et sa fille.

Le 4 mars dernier, Sergueï Skripal et sa fille Ioulia ont été retrouvés inconscients aux abords d'un centre commercial de Salisbury. Début avril, les chercheurs du laboratoire britannique de Porton Down ont avoué ne pas être en mesure d'établir le pays d'où provenait l'agent innervant utilisé dans cette tentative d'assassinat.

Dossier:
Enquête sur l’empoisonnement de Sergueï Skripal (104)

Lire aussi:

Une «violente altercation» éclate entre deux avocats lors du procès Sarkozy, l’audience suspendue
Macron n’inspire plus confiance aux Français et recourt à l’«autodéfense agressive», selon la presse allemande
Des passagers maîtrisent un homme avec une crosse dépassant de son sac dans le TER
Valéry Giscard d'Estaing mort des suites du Covid-19
Tags:
animaux domestiques, Ioulia Skripal, Sergueï Skripal, Royaume-Uni
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook